Amitié sans frontières

Posté par ENO filles le 8 décembre 2012

Réservé aux amis des chats

Pour faire plaisir à notre amie Marcelle un petit diaporama sympathique et encourageant

Amitié sans frontières dans Amitié amitie-sans-frontieres-img

 

Trop beau pour ne pas faire suivre…

Comme quoi « L’amitié n’a rien à voir avec la race, la culture ou la religion » et autres critères purement créés par l’Homme.

Belle leçon ! signé Marcelle V.

Une belle annonce

 

belle-annonce amitié dans Amitié

3 Réponses à “Amitié sans frontières”

  1. Comprendre la Bourse dit :

    On en veux plus !!! par ici je vous met dans mes favoris a bientot.

  2. Un Papy Qui Compte dit :

    Et voilà. Les éphélides* (tâches de rousseur) commencent à s’assombrir et telles les pièces d’étain au sortir des fours, nos peaux ont subi de grandes épilures* et doivent récupérer après avoir joué les salicoques* (crevettes) sur les plages, en montagnes ou dans mes… « montagnettes » ;-)

    Certain(e)s ont envié ou admiré les lamaneurs* (pilote entrant ou sortant toute sorte de bâtiment d’un port ou d’une rade), d’autres revoient encore les guides menant leurs « troupeaux » de randonneurs à la conquête d’un lieu ou d’un sommet.

    Au son de la chamade* (batterie de tambour ou appel de trompette) qui sonne l’armistice quelques uns se sont extraits, péniblement voire avec regrets, des gours* (trous d’eau de rivière ou vasques au pied d’une cascade – je pense à mes amis Corses) pour rejoindre la… civilisation.
    L’hydromancie* (art de tirer des présages des mouvements de l’eau dans des conditions données) va laisser la place à la kéraunoscopie* (art de tirer des présages des particularités de la foudre) ; foudre qui a encore sévi hier au soir dans mon petit coin. Et oui, la rentrée est là ! Rentrée ?? Pour qui ? Enfin tout dépend du sens que l’on donne à ce substantif !

    Et hop ! Visite au B. S. B. (Blog Sans Bug) et voilà que je découvre la « cheffe » qui s’insurge contre certaines pratiques inamicales et qui, grande âme, sans tournioler* (prendre des détours en parlant) se met à semondre* (réprimander) avec tact et doigté et, sans les nommer, suggère aux antagonistes au moyen d’un judicieux tableau, de trimarder* (cheminer, vagabonder) ensemble sur la route des amis et de la vie. C’est vrai, un(e) ami(e) ça doit compter dans notre vie. Enfin, ça devrait, n ‘est-ce pas ?
    Comment ne pas sourire aussi en redécouvrant cette belle annonce qui, quelque part, semble évoquer une personne que je connais bien… Certains comprendront.
    Bonne reprise au Blog.

    Un Papy Qui Compte (Je sais, j’ai fait long ! :-( )

Laisser un commentaire

 

livre roles des services em... |
PAKOUSSO FOOT |
LIFE&NEWS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | colineetlili
| teledoms
| m00de