Halloween, les archives du blog

Posté par ENO filles le 29 octobre 2013

Halloween, les archives du blog dans 2012 gif6Cliquez sur le lien

HALLOWEEN 31 octobre

bandeau-citrouille Halloween 2012 dans 2013

Lors de la migration de mon hébergeur Unblog. fr en décembre 2011, le volet 2 du blog a péri dans la tourmente et les articles de cette période ne sont plus accessibles. Dommage!

Je vais donc réécrire ici les articles publiés alors.

ARTICLE DU 18 octobre 2007

Le rouge et le noir – Noël, Halloween 

Aujourd’hui c’est Halloween. C’est un grand jour pour moi. Je suis verdâtre, j’ai des croûtes qui suppurent sur le cuir chevelu, des pustules et des boutons sur le visage… Je suis répugnant !
En fait, je prépare Halloween depuis plus d’un an, rien qu’avec des moyens naturels. Par exemple, pour avoir des cernes sous les yeux je me couche tard tous les soirs…c’est une blague…d’Halloween

Halloween, de l’Irlande aux Etats-Unis

« Hé non, Halloween ce n’est pas américain mais celtique ! Petit retour en arrière. Il y a 25 siècles, les gaulois fêtaient leur jour de l’an (ou fête de Samain) aux alentours du 31 octobre. Ils revêtaient alors des costumes effrayants pour chasser les mauvais esprits et démons car ils supposaient que les gens morts durant l’année se voyaient révéler leur sort cette nuit là. Le mot Halloween viendrait de All Hallow’s Eve pour la veille de la Toussaint (All Hallow’s day), instaurée par le Pape Grégoire IV vers 840. Exporté aux Etats-Unis par les irlandais au 19è siècle, Halloween est rapidement devenu une fête nationale et connaît autant de succès que Thanksgiving »

citrouille Halloween 2013 dans Halloween

Raz la citrouille ! Halloween au pilori ! Pourquoi ? Comment ?

Fête commerciale dit-on, venue des Etats-Unis. Fête païenne. Tout le monde s’y est mis pour sacrifier cette fête sur l’autel de la tradition française.

Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.

Mais savez-vous aussi que le Père Noël aussi nous vient d’Amérique. Et peut-on imaginer fête plus porteuse pour l’économie. Derrière la fête religieuse se cache la plus juteuse affaire commerciale.

Pas de chance pour Halloween :

Les commençants reçoivent Noël dès le mois d’octobre. Impossible de gérer ces deux stocks en même temps. Et pour les famille aussi. Noël coûte si cher ! Alors puisqu’il faut en sacrifier une !….

Les parents inquiets de voir leurs enfants se jeter dans ce monde « d’horreur » et de « laideur » qui leur fait peur à eux. Mais ont-ils oublié que la peur se combat par la peur ? Que la beauté se célèbre en opposition à la laideur.

Halloween (le 31 octobre) et ses références aux sorcières et aux fantômes dérivent de la tradition celtique: Old Year’s Night – la nuit de toutes les sorcières, quand les esprits retournent sur terre. Les enfants parcourent les rues avec des tenues effrayantes et ils portent des Halloween lanterns - des citrouilles (pumpkins), dans lesquelles on a dessiné un visage de fantôme, et placé une bougie à l’intérieur

La tradition de « trick or treats » (un bonbon ou une farce) a beaucoup gagné en popularité, et quelques s’enfants brûlent de s’y aventurer mais  c’est bien difficile ici. On n’ouvre pas sa porte comme ça et quant à distribuer des bonbons à tout le monde !…

Cette coutume dérive d’une autre tradition: « Mischief Night »’ en Angleterre pendant lesquelles les enfants passent une nuit sans règles au cours de laquelle on peut jouer de mauvais tours.

Et pour jouer des tours il ne faut pas être reconnu, et …il faut faire peur. Quel délice !
Et le pape s’en est mêlé – je n’ai rien contre lui, je suis chrétienne – Mais savez-vous que déjà en l’an 935 Halloween a du céder la place à la Toussaint ?

La fête de la Toussaint est une fête chrétienne mais qui ne tire pas son origine des textes bibliques.

Depuis des temps lointains, le 31 octobre, les Celtes, ancêtres des Irlandais, des Gallois et des Ecossais fêtaient Samain, une célébration dédiée aux morts et qui correspondait au nouvel an celte. Ce jour-là la légende veut que les fantômes des morts se mêlent aux vivants. Les villageois faisaient la cuisine toute la journée puis se déguisaient pour faire vivre l’âme des morts et transportaient la nourriture aux portes des villages, l’offraient aux fantômes afin qu’ils les laissent vivre en paix.

Pour combattre cette fête païenne, l’Eglise instaura à cette même date une fête chrétienne, baptisée Toussaint visant à célébrer tous les saints de l’Eglise, et en particulier les martyrs. C’est en 835 que le pape Grégoire IV sur l’ordre de Louis le Pieux déclara officiellement le 1er novembre fête de tous les saints.

Ensuite, au début du 19ème siècle, Pie X fait de la Toussaint une fête avec obligation d’assister à la messe.
Le Jour des Morts, le 2 novembre, ne doit pas être confondu avec la Toussaint, le 1 novembre, qui est une fête joyeuse. Elle marque le rassemblement de ceux qui sont et de ceux qui ne sont plus, dans l’espérance qu’à la fin des temps, les retrouvailles seront définitives. Cependant, parce que la Toussaint est un jour férié, il est plus facile de se rendre au cimetière ce jour-là et la tradition veut désormais que, le jour des morts, l’on se rende au cimetière et que l’on apporte aux disparus de sa famille des fleurs telles que les chrysanthèmes ou les oeillets d’Inde. Pas de chance non plus pour ces fleurs que l’on a du mal depuis à offrir aux vivants.

citrouille le rouge et le noir

 Et les enfants dans tout ça ?

Beaucoup plus tard, dans l’Irlande chrétienne, Halloween devint principalement une fête pour les enfants. Ces « fantômes » allaient de maison en maison demandant des friandises (treats) sinon ils jouaient de vilains tours (tricks) aux propriétaires des lieux. Les Irlandais qui émigrèrent aux Etats-Unis vers 1840 apportèrent cette tradition avec eux. Et c’est ainsi qu’un jour elle nous est revenue, pour le plus grand plaisir d’un grand nombre d’entre nous. Ma famille et moi en avons tiré pendant des années de grandes sources de plaisir familial.

 

Qui dit enfant dit pédagogie et psychologie : Apprendre à gérer sa peur

Halloween, un moment magique, une source précieuse pour l’enseignant.

Pour en savoir plus :

CNDP Tribune 2007

Inspection Académique Nancy-Metz 2007

 

Quelques extraits :

Thème : Halloween et la peur. – Éducation enfantine. – 10/1998, no. 1003.

De quoi les enfants ont-ils peur ? Des sorcières, du loup, des fantômes, de l’orage… On peut les laisser exprimer leurs sentiments. Mais pourquoi ne pas essayer à cette occasion de s’amuser à partir de ce qui les effraie? Le rire est bien souvent libérateur.

Jean-Michel Normand. – Histoires de trouilles et de citrouilles. – Le Monde. – 02/11/2000, n° 17347

La nuit d’Halloween fête sorcières et vampires, ravive frissons et peurs. Les adolescents sont friands de cette nuit d’épouvante qui leur donne l’occasion de se confronter à la peur et de la canaliser, de ritualiser l’épouvante, de se défouler de leurs angoisses
citrouille

Un film d’animation magnifique

L’étrange Noël de Monsieur Jack de Tim Burton. – USA, 1994

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, on y parle beaucoup d’Halloween.  Voici l’histoire:

Jack la lanterne qui organise les fêtes d’Halloween, vexé du succès de Santa Claus, le kidnappe et organise noël à sa place ! De nombreuses références aux fêtes anglo-saxonnes sont intéressantes à utiliser, mais c’est surtout les décors, les marionnettes et la musique qui sont fabuleux !

Tout en demi-teinte et pure poésie, avec bien sûr beaucoup d’humour …noir.

Albums pour enfants

« Ces gourmands qui font peur »

Les sorcières

Voyons voir, qu’ai-je dans mon chaudron aujourd’hui? Coulis de limaces écrasées, chaussette qui sent le pied, yeux de crapauds globuleux et poils de chauves-souris… Tiens, tiens, voilà qui ne m’a pas l’air mal non plus:

 

« Chez la sorcière » / Bénédicte Guettier

Niveau de lecture : bébé lecteur

Présentation de tous les personnages qui peuvent habiter chez une sorcière : un vieux fantôme enchaîné, une araignée affamée, un squelette qui claque des dents, etc.

 

« Cornebidouille » / Pierre Bertrand

Pierre ne veut pas manger sa soupe et son père le met en garde : « La sorcière Cornebidouille viendra cette nuit si tu continues ton caprice. » Pierre n’y croit pas une seconde mais dans la nuit, la sorcière apparaît. Qu’à cela ne tienne, il en faut plus pour faire peur à Pierre…

 

« Ah! Les bonnes soupes » / Claude boujon

La sorcière Ratatouille décida un jour de se faire une soupe magique qui la rendrait aussi belle qu’un mannequin. Elle consulta ses livres mais il n’y trouva que des recettes pour transformer les princesses en crapauds. Alors, elle improvisa… pour le pire et le meilleur des résultats.

 

« Wittilda, drôle de sorcière ! » / Caralyn Buehner

Wittilda, la sorcière, cherche du travail. Mais c’est un vrai désastre! Chaque fois qu’elle trouve un job, ses habitudes de sorcière reprennent le dessus et la situation tourne à la catastrophe

« La Course des sorcières » / Angelika Diem

Carmella la sorcière est décidée à participer à la grande course de balai annuel avec comme engin un vieux balai qui a beaucoup servi. Elle réalisera qu’il y a plus important dans la vie que gagner une course

« Les Fantômes et la sorcière » / Jacques Duquennoy

Il ne manque plus qu’un seul ingrédient à la sorcière pour réussir sa potion magique : Lucie. Par le biais d’une poupée vaudou, elle envoûte le petit fantôme et l’attire jusqu’en son antre.

 citrouille

Quelques Sites –parmi des milliers

Pour ceux qui veulent encore préparer Halloween, cet événement « effrayant » et piocher quelques idées

Halloween. com

Halloween.tm.fr : mon préféré

Recettes du Quebec : ce site est le rendez-vous des enfants

Au féminin.com: goûter Halloween

Techbull

Kutchuk: coutumes Halloween

Sympatico- spécial Halloween 2003

Juniorweb: Halloween

citrouille

Pour comprendre ce qu’est une citrouille, un potiron ou une courge !

L’Halloween est une fête qui ne saurait être complète sans ce légume de couleur orange vif

Academie de Toulouse: jardinage

Culture des citrouilles

Déjà grand-infoBébé

Halloween musical

citrouille

Pour illustrer vos réalisations

Smileys Halloween

Et si je vous ai persuadés de faire perdurer cette fête …

Pas de vrai Halloween sans le traditionnel Trick or Treat (« des friandises ou un mauvais tour »), c’est-à-dire la virée nocturne pour réclamer des bonbons aux voisins.

Alors trêves de farces, voici les critères à respecter pour vous éviter une bien grosse frayeur :
1 : toujours partir en groupe avec au moins un adulte.
2 : s’équiper d’une lampe de poche et d’un plan, et effectuer les visites, un trottoir après l’autre, pour limiter les traversées.
3 : éviter les allées sombres et les gros chiens bienveillants et, surtout, ne jamais entrer dans une maison. 
4, la plus dure des mises en garde : ne manger les bonbons qu’après une rapide vérification (date de péremption, etc.), une fois rentré à la maison…

Et bien sûr, n’oubliez pas de préparer un saladier de bonbons pour les enfants qui passeront toquer à votre porte !

citrouille

Pour animer la fête : quelques superstitions d’Halloween

  1. Manger une pomme à minuit devant son miroir. La figure du partenaire de votre vie apparaîtra dans ce miroir.
  2. Avoir des pommes et des noix dans la maison afin d’éloigner les mauvais esprits.
  3. Pour ceux qui ont un jardin ou une ferme, faire des feux dans les champs afin d’avoir une bonne récoltes l’année suivante.
  4. Si l’on entend des pas derrière soi le soir de l’Halloween, il ne faut pas se retourner, car cela signifie la présence d’un défunt. Si on le regarde, on mourra au cours de l’année.
  5. Les chats noirs … Une Encyclopédie dit que le fait d’éviter les chats noirs a aussi des origines religieuses. Au Moyen Âge on croyait que les sorcières étaient capables de se changer en chats noirs. Quand un tel chat était vu, il était considéré comme une sorcière déguisée.
  6. Le chiffre 13 a la réputation d’être un chiffre malchanceux.
  7. Renversez la salière sur la table et une dispute dans le ménage éclatera avant la fin de la journée. Pour conjurer le sort, jetez trois pincées de sel par-dessus votre épaule.
  8. Offrez un couteau à un ami, vous couperez votre amitié.
  9. Lorsque l’on entre dans une église où l’on n’est jamais entré, il faut entrer du pied gauche et faire un souhait.
  10. Interdit de balayer l’entrée de la porte, de nuit ; et surtout de jeter dehors les balayures de la maison « après soleil couché » sous peine de balayer, du même coup le bonheur de son foyer.
  11. Souhaitez bonne chance au chasseur et il rentrera bredouille.
  12. Mettre une pomme sous l’oreiller pour rêver de la personne que vous aimez.
  13. Dire le nom d’une personne que vous aimez et jeter des pépins de pomme dans le feu. S’ils flambent, la personne vous aime; s’ils émettent de la fumée, ce n’est pas le cas
  14. Pelez une pomme, puis jetez-en la peau par dessus votre épaule gauche avec la main droite. La forme de la pelure est la première lettre du nom de votre mari ou de votre femme.

 

Vive Halloween ! Vive Halloween !

Halloween vient bien de « chez nous ».

L’Amérique nous la renvoie simplement sous son aspect commercial et on ne va pas s’en plaindre ! Quel plaisir de voir « orange » en octobre tout comme de voir les décorations de Noël dés le début décembre ! Un peu de couleur dans les villes, parfois bien monotones, fait du bien ! Arrêtons les gens ignorants d’y voir que du noir dans cette fête…

 gif1

 

 

 

 

Publié dans 2012, 2013, Halloween | Pas de Commentaire »

Chroniques martiennes

Posté par ENO filles le 17 octobre 2013

 

Mars, cette planète qui a toujours fait rêver. Rappelez-vous les petits hommes verts dénommés « Martiens » !

 

Chroniques martiennes dans 2013 martiens

 

Et le magnifique roman de Ray Bradbury qui nous a tous envoyés dans ce rêve, d’où personne ne revenait…

Chroniques martiennes

L’homme a toujours rêvé de fouler cette planète et d’en devenir le maître. Mais Mars résiste.

Source d’émerveillement, les voyages intersidéraux ont toujours refait de nous des enfants.

L’Homme seul dans l’Univers ?

« En créant l’Homme, l’univers a réussi à prendre conscience de son existence » Hubert Reeves

Avec le développement du progrès technique, on a d’abord essayé les messages vers les étoiles.

Puis on a tenté d’écouter les messages codés que nous envoie l’Univers, et les bruits que peuvent émettre d’autres civilisations que l’on imagine considérablement plus avancées que la nôtre.

Il a depuis été prouvé que la Terre émettait de plus en plus de rayonnements radioélectriques dans toutes les directions de l’Espace. Et on ne peut qu’imaginer qu’il n’en soit pas de même pour des civilisations extraterrestres avancées. On doit donc pouvoir déceler ces parasites radio, de la même manière que nos propres ondes spatiales enregistrent ceux de la Terre.

Mais rien ! Cependant absence de preuve n’est pas preuve de l’absence. Donc les hommes continuent d’espérer. Plus de 60 000 ans pour nouer un dialogue interstellaire semble impossible. Mais le cerveau de l’Homme possède dans ses méandres, des ressources immenses et encore inexploitées.

Il faut y aller ! Encore ! Et encore !

En 2009 – Mars 500 : le voyage immobile

(Plus d’infos en cliquant sur le titre ci-dessus)

La première répétition générale d’un prochain voyage sur Mars s’est jouée en 2009.

rtemagicc_projet_mars_500_2_jpg Chroniques martiennes dans Espace

Elle s’est déroulée dans un entrepôt un peu triste de la banlieue moscovite, derrière l’Institut russe sur les problèmes médicaux et biologiques (IMBP), cet institut qui chapeaute ce projet fou de « voyage immobile », dans lequel sont impliquées des équipes de l’Agence spatiale européenne (Esa) et de son alter ego russe, le Roskosmos (…)

Le nom de ce programme scientifique : Mars 500.

« Une équipe mixte de quatre Russes et deux Européens vont participer à ce qui s’apparente à une très longue expérience de simulation

La plus ambitieuse par la durée tout d’abord : plus de 500 jours. Mais également par le dispositif en jeu et le nombre d’équipes scientifiques mobilisées : pas loin d’une trentaine répertoriées à ce jour.

Commençons par une visite du propriétaire. Le fac-similé de l’engin spatial, où les six volontaires vont passer près d’un an et demi de leur vie s’étend sur 250 m2. Le tout divisé en quatre cylindres métalliques, ou modules, cela fait plus vrai ! L’espace de vie tout d’abord : on y trouve la cuisine, la salle à manger et les cabines personnelles des « marsionautes », un surnom qui revient parfois. En fait de cabines, ce sont d’austères box de 3 m2.

Un autre module sert à stocker la nourriture et les « consommables » nécessaires pour la vie au quotidien. Un troisième est dévolu aux expériences médicales et scientifiques. C’est dans ce laboratoire qu’ils passeront le plus clair de leur temps. Enfin le dernier module reproduit l’intérieur d’une petite capsule censée les déposer sur le plancher martien des vaches. « Mars 500 reproduira absolument toutes les étapes d’un vrai voyage, précise Marc Heppener. Avec un départ où ils porteront des combinaisons spatiales avec les casques de protection, le voyage à proprement parler, une arrivée avec la mise en orbite autour de Mars, et une simulation d’atterrissage sur le sol martien où ils resteront trois semaines. » Sans oublier le retour (…)

C’est donc dans le 3e module, celui qui sert de laboratoire, que les six « marsionautes » passeront l’essentiel de leurs 500 journées.

Peu de temps libre en effet, vu le programme qui leur est concocté. Marc Heppener explique : « Le but est d’investiguer et de mesurer les effets de la claustration, du point de vue psychologique (voir chapitre 2) et physiologique. » Sur ce dernier point, « cela consiste à quantifier l’impact du stress, ajoute-t-il, sur les régulations hormonales, le système immunitaire, le sommeil (…) »

Tout au long du voyage, les scientifiques regarderont également l’influence de suppléments alimentaires sur l’humeur. Il y aura même une étude sur le niveau d’oméga 3 dans le sang et son lien avec le bon état psychologique de la personne et donc avec la prévention de la dépression et de l’instabilité d’humeur. Aussi, pour obtenir tous ces paramètres physiologiques, les volontaires vont à tout moment de la journée se prélever mutuellement du sang, de la salive,… se mesurer la pression sanguine, l’activité cardiaque, la respiration,… Et quand ils ne seront pas occupés à ce genre de tâche, ils le seront à reproduire des manipulations de surveillance du vaisseau spatial, des moteurs, de la pression à bord,… Ou à faire leurs 4 heures de sport par jour, pour éviter le vieillissement prématuré des organismes, à cause de la microgravité censée régner à bord (…)

Marc Heppener, responsable de la mission pour l’Esa.

Et voilà que  Le robot de la Nasa «Curiosity» (piloté en partie à Toulouse) s’est posé avec succès sur Mars

Voici une vidéo époustouflante qui montre le départ de la fusée.

 

Ci-dessous un lien  “Cliques sur la planète qui ouvre une simulation (en partie) du vol vers Mars. Un envoi de Lucien MZ à Jean.

 

Clique sur la planète

clique-sur-la-planete de l'eau sur Mars dans Sciences et techniques

 

http://www.youtube.com/embed/XRCIzZHpFtY?rel=0

 

Et en voici une autre mise en ligne le 24 juin 2011

Mars Science Laboratory Curiosity Rover Animation

 

Aout 2012

La NASA a publié sur son site web une photo de l’eau sur Mars. Voici les premières photos de la présence d’eau sur Mars. Qui dit eau, dit vie… A suivre

Impressionnant ! Splendide !   

 Planète Mars : Curiosity a trouvé de l’eau !

 

Petit Clic sur l’image.

curiosity-mars-eau-27092013 Espace

en attendant un peu de coca ?

 

 

This 11-minute animation depicts key events of NASA’s Mars Science Laboratory mission, which will launch in late 2011 and land a rover, Curiosity, on Mars in August 2012. A shorter 4

usa_feature_important_notice mars

Info de dernière minute : Il vous faudra attendre un peu, car :

Due to the lapse in federal government funding, this website is not available.
We sincerely regret this inconvenience.

For information about available government services, visit USA.gov.”

 

A savoir:

Certes, Mars ne possède pas de méthane dans son atmosphère

 ni nulle part ailleurs sur sa surface.

La révélation que vient de nous faire Curiosity a jeté un froid : sans la présence de cette substance, selon certaines théories, aucune vie n’aurait pu se développer sur la sphère rouge… “C’est une déception” pour Michael Meyer, responsable scientifique de l’agence spatiale américaine.

Néanmoins, tout espoir n’est pas encore perdu !

Le méthane est, certes, produit par des microbes, mais les ingénieurs de la NASA se sont empressés de trouver une nouvelle théorie selon laquelle il pourrait y avoir d’autres micro-organismes présentant un métabolisme différent.

Plus clairement, les microbes martiens peuvent ne pas produire du méthane, sans pour autant exclure la probabilité d’un développement de la vie dans le passé de la planète.

Attendons les prochaines analyses de Curiosity…

Et voilà : Si Curiosity n’a pas réussi à trouver du méthane sur la planète Mars, il a dernièrement découvert une substance bien plus intéressante : de l’eau ! (…)

En fait, il ne s’agit pas d’une mer cachée ou d’un lac dissimulé sous une montagne. Curiosity a « juste » -et c’est déjà extraordinaire- trouvé des molécules du précieux liquide collées à des minéraux martiens. Et ce n’est pas tout.

Les chercheurs estiment que chaque 0.03 mètre cube de la surface de Mars renferme l’équivalent de 1 litre d’eau.

Ainsi, 2% du sol de la planète rouge serait formé d’eau !

Notez que cette découverte n’est pas “une première”.

En juin dernier, à l’aide d’un autre robot intelligent du nom d’Opportunity, une roche contenant une sorte particulière d’argile qui ne peut se former que dans des zones aquatiques neutres, avait été détectée. Toutes ces données ont conduit les scientifiques à soutenir l’hypothèse que dans le passé, l’eau aurait coulé en abondance sur la surface martienne.

Elle aurait même modifié le paysage de la planète. Par ailleurs, la (re)découverte de l’eau sur la planète Mars ouvre d’autres perspectives, notamment pour les futures missions spatiales…. Affaire à suivre…

See more at

 

Un grand MERCI à Jean qui a le chic avec ses mails de me suggérer des sujets d’articles. J’en ai une petite centaine en réserve mais j’ai besoin d’un stimulateur de neurones.

En espérant que ce sujet vous fera rêver à un avenir … meilleur ? … au cas où nous découvririons aussi le gène de la vie éternelle. Car alors la Terre ne pourra nous héberger tous.

mon-ordi méthane

 

 

Publié dans 2013, Espace, Sciences et techniques | 3 Commentaires »

Avis aux Perrégaulois de l’ENO

Posté par ENO filles le 14 septembre 2013

  le 14/09/2013  RASTOLL EMILIE a écrit:
Je voudrais savoir si un Perrégaulois pourrai me donner des nouvelle de la Famille Montecinos de Ferme Blanche
Merci a tous

Publié dans 2013, Perrégaux | Pas de Commentaire »

Rencontres 2014 – Elargir la rencontre

Posté par ENO filles le 17 juin 2013

Le 15 juin 2013 : un message de Jean

Salut les amis !

Je viens de consulter le site de l’ENO que Robert a créé pour perpétuer nos souvenirs de jeunesse et immortaliser nos retrouvailles .

Je constate que les consultants sont encore assez nombreux mais que les « intervenants » se font rares.

Il serait agréable que chacun d’entre nous intervienne de temps en temps sur l’Agora pour nous livrer une anecdote du bon vieux temps ou nous faire part d’une rencontre avec un ancien de l’ENO .

Je vais proposer aussi que les Enorques de toutes promotions puissent s’inscrire à nos futures retrouvailles car la rencontre annuelle d’Avignon ne draine pas les foules !

Je suis sûr que cela plairait à quelques copains .

Comme je ne me considère pas comme un chef de clan , j’aimerais avoir votre avis et vos suggestions .

Je vous embrasse ! Jeannot

 

Publié dans 2013, ENO, Rencontres | 7 Commentaires »

Bac 2013 – la citation du jour

Posté par ENO filles le 17 juin 2013

Lundi 17 juin- Epreuve de philo

Bac 2013 - la citation du jour dans 2013

 

Un sujet qui pourrait faire débat:

« Dans un examen, des gens qui ne veulent pas savoir posent des questions à des gens qui ne peuvent pas répondre. » Walter Alexandre Raleigh – Extrait du Some thoughts on examinations

Publié dans 2013, Enseignement | Pas de Commentaire »

Aujourd’hui c’est la fête des pères

Posté par ENO filles le 16 juin 2013

FETE DES PERES 2013

Aujourd'hui c'est la fête des pères dans 2013 bonne-fete-papa-anim

cliquez sur l’image pour voir un extrait de la série « La lune papa » dédiée « à tous les pères d’une génération qui ont cru inventer la liberté filiale, le papa-copain. Ce feuilleton montre la vie quotidienne d’une famille de français moyens dans une ville de province.

Comment ça… Il n’existe qu’un SEUL jour pour célébrer les pères de famille?

Les supers papas méritent au minimum un hommage par semaine, Mais il ne faut pas exagérer. Si on les fête durant toute l’année, il risquent de prendre la grosse tête!

Alors, pour compenser, il va falloir mettre le paquet pour immortaliser cette belle journée!

Je ne dois pas la rater.

Vite ! Vite ! les retardataires. Il est encore temps

Commencez par écrire, sinon par choisir un joli poème.

En voici un: cliquez ici

Voici le mien

gavarnie fête des pères dans Fêtes

J’ai eu un papa,

Un Papa, pas seulement un père.

Père c’est sublime:

 » Un père s’impose, un papa se fait aimer. « Jean Gastaldi

 » Le soi d’un enfant, c’est l’être du père.  » Jean-Paul Sartre

Papa c’est plus intime:

 » Pour un père qu’on aime, on n’a pas de secrets.  » Alexandre de La Ville de Mirmont

Papa nourricier, papa gateau.

Papa bienveillant

Papa encourageant

 » Il n’y a qu’un père qui n’envie pas à son fils la supériorité du talent.  » Goethe

Papa instructeur,

 » Un père vaut plus qu’une centaine de maîtres d’école.  » George Herbert

Même quand il était sévère, et qu’il me fallait protéger mes arrières.

 » Jamais les menaces d’un père ne s’accomplissent. « Ménandre

 » Un papa, c’est l’autorité côté cour et la tendresse côté jardin.  » Jean Gastaldi

« La raison du père de famille est le meilleur gardien qu’ait une jeune fille.  » François Ponsard

A mon mariage il était là, et depuis toujours.

Jusqu’au jour où à 54 ans la vie me l’a pris, bêtement,

Huit jour avant la naissance de mon premier enfant.

Il ne l’a pas vu mais je suis sûre qu’il était là près de moi.

On a coutume de dire, une âme s’en va,

Une âme nait. Ce fut sans doute le cas.

 » Un père est toujours un père, rien ne peut effacer cette empreinte si chère.  » Charles-Simon Favart

Ce vide je le ressens encore,

Je repense souvent à lui .

Un papa ne peut s’oublier.

Qu’il me manque c’est peu dire.

Je suis orpheline de mon papa.

Puis je  suis devenue celle qui a donné la vie à ma fille, à mon fils.

Ma fille est devenue mère

Mon fils est devenu père

Le semeur qui voit les grains mourir, est très fier quand il fait la moisson.
« On choisit son père plus souvent qu’on ne pense ». Marguerite Yourcenar

Un papa ça manque.

 » Il n’y a rien de plus doux à entendre que le discours d’un père qui loue son fils. « Ménandre

Vous qui avez encore votre papa,

même et surtout si vous êtes fâché contre lui,

n’attendez pas pour lui dire que vous l’aimez.

Un jour il sera trop tard.

Pensez-y.

Ensuite, fabriquez une carte avec les photos souvenirs d’une vie de papa qui vous ont le plus marquées

Ou sélectionnez la plus belle web cartes que vous pourrez trouver et

En voici une sympa.

Pour un papa bricoleur, cliquez ici

Ou encore celle-ci : La jungle

Et enfin, envoyez-la au plus vite à votre très cher papa.

Passez une bonne et heureuse fête des pères.

Là où tu es,

BONNE FETE PAPA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans 2013, Fêtes | Pas de Commentaire »

Lundi le bac…

Posté par ENO filles le 15 juin 2013

Lundi le bac…

Que dire à nos enfants?

Sûrement pas ça !!!

« … on ne se bat pas dans l’espoir du succès ! Non, non c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! »

Edmond Rostand – Extrait du Cyrano de Bergerac

 Clique sur l'image

Autres réponses à éviter

Lundi le bac...  dans 2013 diapositive7a

diapositive7b bac dans 2013diapositive7c epreuves 

N’y pensez même pas:

Une jeune fille très belle et vêtue de façon assez provocante entre dans une salle d’examen pour passer l’oral du baccalauréat.

L’examinateur semble ému. Il bégaye un peu en lui proposant un sujet et la fille lui répond avec force œillades et trémoussements :

- »Je sais pas je n’ai pas appris ma leçon ».

Le professeur, un peu gêné, lui demande :

‘ » Je vous propose un autre sujet, ou un rendez-vous ? »

- « Oh ! Monsieur je préfèrerais un rendez-vous (en rougissant quand même un petit peu) ».

-  » Très bien. Alors, à l’année prochaine! »

Autres réponses peu recommandées

Pour se détendre deux extraits du film « Les sous-doués passent le bac », un modèle du genre.

diapositive29 perles

diapositive30 tests

Et pour ceux qui n’auraient pas vu celui-ci, voici la bande annonce des « Profs »

 03-affiche-du-film

 

Révisions

Et maintenant, au travail !!!

Epreuve de Maths…A vos crayons …

Un envoi de Papy qui compte

Allez, Lundi c’est le BAC.

Un peu de révisions s’iou plaît.

Bon travail, mais faut dire pourquoi ça marche !

Grosses bises, Papy

Prends la Calculatrice

Mets ta pointure de chaussures et multiplie par 5,

Rajoute 50,

Multiplie le total par 20,

Rajoute 1012,

Puis soustrais ton année de naissance.

Maintenant tu as un nombre avec 4 chiffres

montrer-du-doigt LES RESULTATS
Les 2 premiers c’est ta pointure de chaussures,

et les 2 derniers c’est ton âge !!!!

GEOGRAPHIE DE L’EUROPE – Répondez aux questions ci-dessous

© L Internaute Magazine avec GEO Atlas

 

 

 

 

 

Publié dans 2013 | Pas de Commentaire »

Sète 2013: le retour

Posté par ENO filles le 29 mai 2013

Samedi 25 mai

Sète 2013: le retour dans 2013 img_0001-le-centre

Ca y est j’émerge. Une nuit de sommeil bien méritée et  j’ai retrouvé mes marques. Mes articulations se portent bien et ma voix se refait entendre.

collage-sete-2013-red Bouzigues dans Rencontres

Après un séjour aussi sympathique et réussi auprès de tous nos amis, il reste un peu de vague à l’âme: plus de chansons, plus de danses, plus de gourmandises,

plus de dives bouteilles… jusqu’à l’année prochaine!

img_0011-le-bar Brassens dans Sète

Le vent froid de l’hiver qui s’accroche aux branches des arbres et aux mâts des voiliers, ne veut pas lâcher prise et a eu raison de ma bonne humeur.

Mais il me reste le souvenir de ces quelques jours tant attendus et déjà disparus.

Un regard attendri sur les photos qui  s’accumulent dans ma mémoire  et celle de mon ordinateur, et me voici revenue en arrière.

Le Directeur du Centre, nouvellement arrivé, qui nous a accueilli avec un grand sourire et un petit verre de Frontignan.

img_0003 Colette Richarme

Nos chambres-cellules au confort un peu spartiate, qui nous redonnent un coup de jeune.

Des repas sans prétention mais agréablement préparés.

img_0002-repas Fabienne raconte

Bon! Là, il n’y a rien dans les assiettes. Mais après je mange aussi …

Quant aux sorties, la météo nous a laissé un peu de répit pour nous permettre de voguer sur l’étang de Thau où prospèrent huitres et moules dont nous avons retrouvé, plaisir inégalé, quelques spécimens dans nos assiettes.

img_0003-huitres Jean Vilar

Nous n’avons pas non plus boudé  le musée Paul Valéry et son exposition d’aquarelles et de gouaches.

img_0004-musee Le Lazaret

 

Nous avons revisité le cimetière marin où repose le grand Georges, pour un dernier sommeil et qui offre une dernière demeure aux  célébrités locales.

img_0005-cimetiere Musée Paul Valéryimg_0006-cimetiere Paul Valéry

Un peu de shopping à la boutique du coin. Mais pour ma part il faisait trop froid pour tenter un essayage. La petite robe que je visais a vite disparu du portant.

Quelques vaillantes Gauloises ont même réussi à se jeter dans l’onde méditerranéenne à la température encore très basse: l’eau froide ça ravigote!

Et le reste du temps nous avons tchatché, ri, sauté, dansé, chanté etc. Ma voix n’a pas résisté aux premiers échanges. Et pourtant je suis bavarde! Mais trop c’est trop!

La salle de l’Oratoire, avec sa grande croix de bois et son mur-vitrail, a accueilli et béni nos joyeuses agapes.

img_0007-oratoire rencontres normaliennes

Notre grand organisateur, Jean, avec beaucoup de talent, de patience et de bonhomie  a tout fait pour rendre notre séjour agréable, et il a réussi:

img_0008-danses Sète

jeux en tout genre pour remuer nos méninges, danses folkloriques et autres pour remuer nos corps endormis par le froid de l’hiver, chants variés pour chasser les chats logés dans nos gorges et stimuler les plus doués, sketches emplis de bonhomie… Que du bonheur!

Et dans notre groupe de filles il y avait nos benjamines nouvellement retrouvées grâce au Blog et aussi émues que nous en entendant notre: « Bonjour les petites! »

Et de chanter ensemble:   »Que c’est beau la vie! »

img_0009-les-petites Sète 2013

Et voici le moment des adieux. Le groupe, ou du moins ce qu’il en reste pose pour le souvenir.

Réalisateur et acteurs posent pour le  Festival de … Sète

img_0010-le-groupe

Mais non! nous ne sommes pas encore partis. La magie se poursuit pour une dernière séance qui nous réserve beaucoup de surprises.

img_0012-la-derniere-seance

Je vais laisser la place à Fabienne qui raconte mieux que personne.

Merci Fabienne et à l’année prochaine. Quelques-unes de nos idées se rencontrent mais nous avons tous vécu la même chose et nous avons laissé parler nos cœurs.

Les Retrouvailles Sétoises 2O13 racontées par Fabienne Blesson.

Comme les années précédentes , les mamies « processionnaires » et les « énorques » se sont retrouvés au Lazaret, pendant 3 jours.Pour cet évènement tant attendu, elles et ils ont bravé :les avis médicaux, les routes et les embouteillages, la pluie, le vent, le froid.

L’heure avait sonné, ils se devaient d’être tous là. Si certains préfèrent la Croisette de Cannes, nous nous préférons Notre Festival de Sète !!!!!!

Un peu plus bruyants chaque année ( que voulez vous , l’âge aidant, nous parlons tous un peu plus fort, nos chants sont plus cacophoniques mais pas encore cacochymes, nos danses sont un peu moins endiablées , moins de rock and roll et de valses à mille temps , mais pour des cœurs un peu essoufflés, des jambes un peu plus lourdes,les danses folkloriques sont plus adéquates mais non moins drôles……

Notre Maître de Ballet a eu beaucoup de mal à se faire obéir, à nous obliger à compter les pas, à ne pas être trop dissipés……peu sont restés spectateurs( ils avaient des raisons majeures ), mais les autres , tous les autres ont participé et ont offert un spectacle de choix. N’est-ce pas Jean Bauza, Jacky Diacono , Robert Cohen, Camille Martinez et j’en oublie certainement.

Des apéritifs pantagruéliques qui méritent des louanges. Bravo à celles et ceux qui ont confectionné ces merveilles de chez nous, là-bas…..

Merci à tous les autres qui ont participé à l’approvisionnement en boissons tout au long du stage !….

Des repas animés, des cris de joie, des rires, des larmes de joie, de grands moments d’amitié, d’échange de souvenirs , de rappel des grands absents avec émotion souvent contenue , d’échanges de sourires complices, de partage, d’accolades fraternelles….

Une belle équipe , soudée , qui fait perdurer l’esprit de la communauté Normalienne d’Oran.

Belle sortie à Bouzigues, bon repas en bord de mer, visite du Musée Paul Valéry, du cimetière marin, promenade sur la corniche de Sète par petits groupes, et toujours présente cette –symbiose/amitié- presque palpable, mais je cherche toujours le mot pour définir cet indéfinissable plaisir d’être ensembles.

Notre Brassens toujours à l’honneur et ses fans Jean, Michèle et surprise exquise Bernard qui de sa voix douce nous a sciés. Bernard perd ses affaires, se perd lui-même parfois, mais là il n’a rien perdu des mots de ces chansons très peu connues, petits bijoux de poésie. Bernard ce matin là fut aussi un petit bijou ! ( je parle pour moi, vous je ne sais pas .)

Lecture des nombreux messages envoyés par ceux qui exceptionnellement cette année n’avaient pu se joindre à nous. Merci à ces lointains amis.

Nos petites nouvelles recrues semblent avoir apprécié la convivialité du groupe , elles pleuraient en nous quittant, j’en ai reçu une dans mes bras qui pleurait à chaude larmes. C’est pas beau ?

Votre présence a été un plus soyez en certaines. Nous avons été ravis de vous compter dans notre communauté.

Remontée dans mon « djebel » savoyard , je me passe et me repasse le film de notre séjour, vos visages défilent dans ma tête, vos voix résonnent dans ma tête …..Merci , c’est tout ce que je peux vous dire et ARVI, PAS ? c’est ainsi que l’on dit au revoir par chez nous ( maintenant je parle comme les gens du coin)

Riez en me lisant, souvenez vous de la Fabienne, comme elle se souvient de vous.

ndlr / Mes amis, je n’ai pas beaucoup de photos intéressantes pour réaliser le livre-souvenir 2013. Et surtout je n’en n’ai guère de moi, pauvre photographe! Alors pensez à m’en envoyer. Merci d’avance.

Grosses bises à tous et à toutes,

Paule

 

 

 

 

 

Publié dans 2013, Rencontres, Sète | Pas de Commentaire »

« Moi » de mai, mois des fleurs

Posté par ENO filles le 29 mai 2013

Merci ma fille pour ce joli gâteau tout rose (pour les filles) : oui! nous sommes un peu « réac » dans notre famille… Rose pour les filles, bleu pour les garçons !!!
- Salut Paule,
Joyeux anniversaire! Vous êtes consciente que vous avez une journée avec soleil pendant que le reste de la France est sous les nuages :-)
Passez une bonne journée et profitez de cette belle nature autour de vous. Bisous, F.
- Mais oui je suis consciente de ce cadeau, je n’en attendais pas moins de la météo de mon anniversaire.
Le soleil m’a toujours été fidèle ce pour-là, sans doute pour me consoler d’aborder une année de plus.
Meme si ce compteur qui tourne est toujours un peu désagréable après quarante ans….
N’oublions pas que :

« Personne n’est jeune après quarante ans mais on peut être irrésistible à tout âge.  » Coco Chanel

car

« Il y a toujours quelque chose en nous que l’âge ne mûrit pas.  » Jacques-Bénigne Bossuet

et

« Vieillir est encore le seul moyen qu’on ait trouvé de vivre longtemps.  » Charles-Augustin Sainte-Beuve

Alors, ne me demandez pas mon âge :

« Mon âge, même si je le savais, je ne le croirais pas.  » Vincent Scotto

Merci et bisous à tous pour vos jolies et gentilles petits mails et cartes, et aussi pour vos nombreux appels.

« Le bonheur c’est simple comme un coup de fil »

carte-pierre-darnaud anniversaire dans Amitié Merci Pierre

carte-yo anniversaires dans Amour

Une année de plus …Je te souhaite une santé rayonnante,un bonheur réjouissant de mille et une joies,une prospérité fleurissante et une sérénité débordante, et ce tableau à toute épreuve!!
grosses bises. Yo

carte-anniv-ariane-benassayag1 boulettes dans Anniversaires

Merci Ariane

Merci Maurice et Liliane pour vos voeux et les boulettes PN dont tu nous a régalé à Sète.

Pour avoir cette recette délicieuse qui a ravi nos papilles énoliennes cliquez sur l’icône du pdf ci-dessous.

fichier pdf PETITES BOULETTES pour APERITIF de Maurice Loulou

 

 

Publié dans 2013, Amitié, Amour, Anniversaires, Fêtes | Pas de Commentaire »

Bonne fête mamans

Posté par ENO filles le 27 mai 2013

 » L’amour maternel est le plus éminent des sentiments égoïstes, ou, pour dire autrement, le plus énergique des sentiments altruistes » – Alain

Il n’est jamais trop tard pour parler des mamans.

Pour les mamans, voici un joli poème que je connais depuis l’enfance et que certainement tous les enfants du monde ont du apprendre à l’école:

« Chaque nuit, je dors sur mes deux oreilles,

Car je sais qu’une douce fée me surveille…

Grâce à toi, ma vie est un enchantement,

Je te le dis très fort : je t’aime maman! »

Pour moi la fête est reportée à dimanche prochain en raison de mon anniversaire  qui n’aura lieu que dans deux jours.

Pas possible de le fêter avant la date!!!

C’es pour cela qu’à peine remise de mes  »folies sétoises » j’ai omis d’en parler ici m

Mais voici un message que je reproduis ici et qui s’aresse à toutes les mamans d’ENO présentes à Sète

Bonne fête mamans dans 2013 img1

« Bonne fête des mamans à toutes ces merveilleuses normaliennes que j’ai eu le plaisir de
connaître à Sète lors des retrouvailles 2013. Je vous embrasse »

Marie Llopis-Lavergne dites Païto

Et, s’il n’est pas encore épuisé, un joli livre édité en 1987, que je conseille encore à tous les enfants qui de 20 à 70 ans (et peut-être plus à notre époque)

photo fête dans Fête des mères

Merci maman

Publié dans 2013, Fête des mères, Fêtes | Pas de Commentaire »

1234567
 

livre roles des services em... |
PAKOUSSO FOOT |
LIFE&NEWS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | colineetlili
| teledoms
| m00de