• Accueil
  • > Recherche : oran fin du monde

Résultats de votre recherche

La Sainte-Catherine, de coutume en culture

Posté par ENO filles le 24 novembre 2013

DemainLa Sainte-Catherine, de coutume en culture  dans 2013 les-catherinettes-2011-11-25-06h13-142013

Vive la Sainte-Catherine 

A l’origine de toutes ces traditions, la vie légendaire de Sainte Catherine d’Alexandrie

SAINTE-CATHERINE

Née à Alexandrie au sein d’une famille noble, Sainte Catherine se convertit au christianisme à la suite d’une vision.

Jésus, ému par sa ferveur, contracte avec elle un mariage mystique sous les yeux de Marie et de la Cour céleste.

C’est sa vie exemplaire qui lui vaut tous ces honneurs.

Elle ne se contente pas d’être la sainte patronne des filles à marier, mais aussi celle des prêcheurs et des philosophes.

Très intelligente, elle suit les cours des plus grands maîtres chrétiens et on dit qu’elle réussit à démontrer à 50 grands philosophes d’Alexandrie la vanité des idoles et la fausseté de leur foi, jusqu’à les convertir tous.

L’empereur Maxence, qui persécutait les chrétiens, lui proposa de renoncer à sa foi en échange d’un mariage royal.

Catherine refusa et allégua qu’elle avait contracté avec le Christ un mariage mystique.

Humilié, l’empereur lui fera subir le supplice de la dislocation des membres sans succès, puis le supplice de la roue duquel elle sort indemne. La légende dit que la roue se brisa miraculeusement.

Elle finira décapitée le 25 Novembre 307.

La vie de cette sainte sera tout à fait édifiante, puisqu’elle fut à la fois vierge, martyre et savante, ce qui lui vaudra d’être la seule Sainte du paradis à posséder trois auréoles: la blanche des vierges, la rouge des martyrs et la verte des savants.

La protectrice des filles célibataires

Son refus de se marier explique tout naturellement pourquoi Sainte Catherine est la patronne des filles célibataires.

L’expression « coiffer Sainte Catherine« , que l’on emploie lorsqu’une jeune fille arrive à l’âge de 25 ans sans avoir convolé en justes noces, s’explique par une tradition qui remonte au XVIème siècle.

En France, à cette époque, on renouvelait la coiffe de la statue de la sainte dans les églises, et c’était les jeunes femmes célibataires entre 25 et 35 ans qui se chargeaient de cette tâche. De la coiffe au chapeau il n’y a qu’un pas, et c’est donc ce qui explique l’usage pour les Catherinettes de porter un chapeau le 25 novembre !

Cette tradition variait selon les coutumes vestimentaires propres à chaque région. La tâche était confiée à la plus expérimentée d’entre elles donc la plus âgée de la confrérie

Ainsi, celles qui ne trouvaient pas mari, plus vieilles d’années en années, coiffaient la statue, une année suivant l’autre.

C’est probablement pour cette raison que sainte Catherine, d’abord patronne des jeunes filles à marier, devint de plus en plus associée aux vieilles filles. À cette occasion, celles qui atteignaient leur 25e année étaient officiellement considérées comme vieilles filles et, bon gré mal gré, on les coiffait d’un bonnet.

 25 novembre dans Fêtes

Il faut savoir que les hommes célibataires ont eux aussi leur saint patron en la personne de Saint Nicolas : en effet, tout comme on dit « coiffer sainte Catherine » pour les filles, on dit « porter la crosse de Saint Nicolas » pour les garçons.

Connue à la fin du Moyen âge en France, cette coutume fut aussi adoptée en Suisse et en Belgique.

Au Canada, dans certaines paroisses dédiées à sainte Catherine ou dans les églises où trônait sa statue, les jeunes filles avaient pris l’habitude de déposer un bouquet de fleurs pour souligner l’anniversaire de leur sainte patronne.

L’expression «coiffer sainte Catherine» a tout de même survécu à la coutume.

Favoriser les rencontres

Pour les plus jeunes, le 25 novembre était la journée idéale pour la quête d’un mari, les rencontres étant facilitées par la fête. Et ainsi cette période de l’année étant propice aux rencontres entre jeunes gens il y avait davantage de célébrations de mariage.

Cependant comme les chances de trouver un époux se faisaient de plus en plus minces après cet âge, un dicton naquit:

«À la Sainte-Catherine mieux vaut mauvais mari que bonnet trop joli».

Il paraitrait que, Conrart, le fondateur de l’Académie Française, interrogé au sujet de l’expression «rester vieille fille»,  avait limité ce phénomène à une réponse en vers :

 

Au-dessus de vingt ans, la fille, en priant Dieu,

Dit: «Donnez-moi, Seigneur, un mari de bon lieu!

Qu’il soit doux, opulent, libéral, agréable!»

À vingt-cinq ans: «Seigneur, un qui soit supportable,

Ou qui, parmi le monde, au moins puisse passer!»

Enfin, quand, par les ans elle se voit presser,

Qu’elle se voit vieillir, qu’elle approche du trente:

«Un tel qui te plaira Seigneur, je m’en contente».

 

Pour certaines, coiffer sainte Catherine n’avait rien de réjouissant.

Elles étaient blessées par des moqueries par et parfois même méprisées et marginalisées. On leur offrait parfois des condoléances et des « Valentins » anonymes et moqueurs. Elles étaient même l’objet de « Poisson d’Avril »

Les « vieilles filles» devaient se faire discrètes, s’habiller de vêtements plus sombres, ne plus prendre part aux soirées et le vide se faisait autour d’elles.

Au début du XXe siècle, la Sainte-Catherine donnait lieu à des veillées de musique, de danse et de chansons. Les filles célibataires y étaient fêtées et on les invitait à des rencontres avec de futurs prétendants. On encourageait les danses en couple.

Les « catherinettes » ne sortaient pas toujours triomphantes de ces soirées. Coiffées du bonnet de circonstance, leur sens de l’humour était rudement mis à l’épreuve

En Acadie, une vieille coutume maintenant disparue, «on leur mettait sur la tête un bonnet blanc et pointu. En certains endroits, on leur faisait revêtir une robe verte, signe d’espérance, et on les obligeait à danser dans une auge à cochon.

 Canada

La date

Selon la petite histoire, Marguerite Bourgeoys aurait ouvert les portes de sa première école le 25 novembre 1658, jour de fête de sainte Catherine d’Alexandrie.

- Les historiens quant à eux fixent cette date au 30 avril 1657, jour de la fête de sainte Catherine de Sienne.

 Catherine

 

Marguerite Bourgeois

La tradition de fêter la Sainte-Catherine à l’école remonterait-elle jusqu’à la première fête donnée par Marguerite Bourgeoys ? On peut seulement dire que le 25 novembre était célébré depuis le début du Régime français en Amérique et l’on peut croire que Marguerite Bourgeoys, née en France et fondatrice de l’enseignement du français à Montréal, canonisée le 31 octobre 1982 par Jean-Paul II, qui accueillait à son école les Filles du Roi, ne pouvait passer sous silence ce jour particulier.

Chose certaine, le 25 novembre a longtemps été une journée très agréable pour les écoliers.

Au XIXe siècle, cette journée de festivités faisait place aux pièces de théâtre montées par les élèves qui jouaient souvent le martyre de sainte Catherine. Ensuite prenaient place les jeux organisés, les chansons et les mascarades.

Plus récemment, la Sainte-Catherine fut l’occasion de présenter des films sur grand écran dans les écoles. La fête prenait plus ou moins d’importance selon les écoles, selon la direction et les enseignants ; des témoignages laissent croire qu’ils y voyaient une belle source de motivation pour maintenir la discipline jusqu’à cette journée tant attendue où l’école appartient aux écoliers.

Les friandises

Au Canada la tradition liée à la Sainte Catherine de fabriquer latire, une confiserie à base de mélasse et de cassonade reste vivante encore aujourd’hui.

Cliquez sur Histoire d’escalier, un conte canadien à propos de la tire.

La tire ma tire

En tous cas, des permissions exceptionnelles étaient accordées : mâcher de la gomme, commettre de petites indisciplines, mais d’abord et avant tout manger de la tire à satiété, tire que l’on préparait souvent sur place et que les élèves prenaient plaisir à étirer.

A l’origine, le but était pour les Catherinettes de démontrer leur talent de cuisinière en offrant cette gourmandise aux hommes célibataires !

Quoi qu’il en soit, le succès de la tire Sainte-Catherine dure depuis 350 ans.

L’origine de cette friandise en forme de papillote serait une invention de Marguerite Bourgeoys.

On raconte qu’elle en aurait fabriqué pour attirer les enfants à son école, surtout les petites «sauvagesses». Le moment de plier le long cordon n’était certainement pas à dédaigner. «En effet, un jeune homme et une jeune fille, étirant le même morceau de tire, pouvaient, quand tous deux se rapprochaient pour plier les deux extrémités du cordon doré, s’embrasser rapidement, ce qui faisait éclater les cris et les rires de ceux qui avaient eu le temps de les voir

On emploie aussi les mots «kiss» (un baiser en français) ou «Klondike» (à cause de sa belle couleur jaune doré, comparable aux pépites d’or tant vantées du Klondike à l’aube du XXe siècle.

Et je ne citerai pas ici la liste de mes amies « Catherine » à qui je souhaite une heureuse fête.

Chapeau mes « Catherine » qui ne sont plus « catherinettes » !

 

Une petite chanson pour vous

cliquez ici

Numérologie

Obtenir la Numérologie complète pour les noms de Catherine, Cathy, Katherine, et Kathy sur :

Kabalistik, site gratuit et fiable.

Les chapeaux en vert et jaune

Le chapeau, du latin « Katharos » fait allusion aux jeunes filles pures et signifie le lien avec Sainte-Catherine.

La tradition veut que l’on confectionne aux Catherinettes des chapeaux extravagants, où le vert et le jaune prédominent et qu’elles porteront tout au long de cette journée festive.

La couleur verte symbolise l’espoir de se marier et connaissance, tandis que la couleur jaune symbolise la réussite ou la foi et la sagesse acquise avec les années

Cette tradition, autrefois suivie dans tous les milieux, à la ville comme à la campagne, s’est beaucoup perdue. Mais aujourd’hui, la coutume est largement suivie par les maisons de couture parisiennes et les modistes (créateur de chapeaux).

Leurs Catherinettes sont reçues le 21 Novembre à la Mairie de Paris, où elles présentent leurs chefs-d’œuvre.

Quant aux fillettes, c’est surtout dans le nord de la France que perdure la tradition de leur envoyer une carte pour la Ste Catherine.

Foire de Sainte-Catherine

Dans les campagnes, la Sainte Catherine est également associée à une Foire qui se tient aux alentours du 25 novembre. La Foire Sainte-Catherine permet aux éleveurs de présenter leurs bestiaux au public.

Cette foire était bien entendu, autrefois, l’occasion idéale pour les jeunes hommes de rencontrer une catherinette afin de mettre fin à son célibat…

50

Pour les jardiniers

Le jour de la Sainte Catherine est réputé idéal pour planter boutures et plantes à racines nues, ainsi que l’affirme le dicton : « à la Sainte-Catherine, tout bois prend racine« .

- Ça marche, je confirme…

De nos jours, Sainte Catherine reste la patronne des filles à marier, mais aussi des théologiens, philosophes, orateurs, notaires, étudiants, meuniers, plombiers, tailleurs …

Histoire de la commune de STE-CATHERINE

« Il est une sainte que Garat ne peut oublier d’honorer. C’est Sainte-Catherine, nom du principal bourg de la commune (Sainte Catherine est situé sur la D 939).

COMMUNE STE CATHERINE

Et quand le jour de la Sainte-Catherine, tombé cette année ce dimanche 25 novembre, on peut en profiter pour fêter une Catherinette, on ne saurait bouder le plaisir de faire perdurer une vieille tradition.

Cette année, c’est Charlène, adjoint administratif à la mairie et célibataire alors qu’elle a fêté ses 25 ans, a eu ce jour la surprise de recevoir un superbe chapeau vert et jaune offert, par ses collègues et la municipalité. Elle a ensuite dû prendre la pause sous le panneau de Sainte-Catherine ».

Origine du prénom

Catherine est un prénom féminin d’origine grecque. Catharsis est issu de la même racine. Deux écoles coexistent : les catholiques pensent que Catherine provient du grec « katharos » signifiant « pur », « exempt de souillure » ; les protestants pensent que Catherine provient du nom grec : « aikaterine » signifiant « la torture », en référence à la Sainte Catherine, martyrisée à Alexandrie.

Variantes et diminutifs du prénom « Catherine »

 Caitrin, Catalina, Catarina, Cateline, Caterina, Catharine, Catheline, Cathie, Cathy, Catriona, Ekaterina, Katarina, Katel, Katell, Katelle, Katerina, Katharina, Katharine, Katherina, Katherine, Kathryn, Kathy, Katie, Katrine, Katy

Quelques Catherine célèbres

Le prénom Catherine doit ses lettres de noblesse à Catherine de Médicis, reine de France au XVIe siècle. Très plébiscité dans les années 1960, ce prénom est porté par 360 000 personnes en France. Cependant, il tend à disparaître et n’a pas été attribué à plus de 50 bébés en 2012.

Les Catherine célèbres sont nombreuses.

On peut aussi citer parmi les nobles

Catherine I et Catherine II de Russie (Tsarines au XVIIIe siècle).

Au XVIe siècle, le roi d’Angleterre Henri VIII a eu six épouses successives. La première s’appelait Catherine d’Aragon (infante de Castille et d’Aragon), la cinquième Catherine Howard et la sixième Catherine Parr. Et maintenant nous avons aussi Catherine Elizabeth Middleton dite Kate, l’épouse du prince William, duc de Cambridge, fils aîné du prince Charles, prince de Galles, et de la princesse de Galles, née Lady Diana Spencer

En sport,

Catherine Suire, Catherine Barclay-Reitz, Catherine Tanvier, joueuses de tennis, Catherine Destivelle  alpiniste, Catherine Fleury Vachon Judoka , Catherine Marsal cycliste, Catherine Plewinski nageuse, Catherine Ruby championne de surf/neige

Au cinéma,

Des actrices belles et talentueuses: Catherine Deneuve, Catherine Frot, Catherine Bell, Catherine Hiegel dans « La vie est un long fleuve tranquille », Catherine Rich, Catherine Rouvel, Catherine Zeta Jones qui a notamment joué dans « Le masque de Zorro » mais aussi la romancière et réalisatrice Catherine Breillat ont popularisé ce prénom.

À la télévision,

Les chanteuses Catherine Lara, Catherine Ringer, Catherine Sauvage,…

Catherine Langeais téléspeakerine pionnière de la télévision (1923 – 1998), Catherine Nay journaliste, Catherine Laborde présentatrice météo, journaliste, écrivain, Catherine Ceylac, présentatrice, Catherine Barma productrice

Catherine était aussi le nom de guerre de la résistante française Lucie Aubrac sous l’Occupation.

Catherine Lalumière : politicienne Catherine Théot: visionnaire normande exploitée contre Robespierre (18e siècle) Catherine Trautmann: politicienne

Quiz – Les reconnaissez-vous ?

Jouer

 catherinette

 

Et vous, que pensez-vous de cette tradition des « Catherinette »?

Ça vous amuse? Vous trouvez ça ridicule? L’avez-vous déjà fêté à quelqu’un? Où, vos amis vous l’ont-ils souhaité à vos 25 ans?

Je suis impressionnée par le nombre de commentaires concernant tous les sites cités en sources.

Alors, si le froid ne vous a pas trop tétanisé, après avoir regardé ce petit diaporama créé à votre intention, votre petit commentaire sur le blog sera le bienvenu.

Chapeaux les catherinettes

Pour lire le diaporama à votre convenance cliquez sur les images

Bien que les Catherinettes 2013 soient aujourd’hui moins en quête d’époux qu’autrefois, je compte sur vous pour fêter dignement et dans la joie, celles qui vous font l’honneur de vous côtoyer.

1 chapeau

Sources

Catherine, Sainte et Martyre
Sainte Catherine et les Catherinettes
Coiffer Sainte Catherine
Ecrire une carte bonne fêteLe magazine des femmes
Le musée du chapeau
Histoire de la commune de SAINTE CATHERINE
Les premières élections de Sainte Catherine Ecusson et notre logo- Le préventoriumLes Albums de CroÿL’Eglise
Envie d’ailleurs
Merci  facteur
Laulitta.com
http://www.laulitta.com/2013/03/les-catherinettes.html
 
je dois ecrir un comm

 

 

 

 

 

Publié dans 2013, Fêtes | Pas de Commentaires »

Il y a 100 ans naissait Albert Camus

Posté par ENO filles le 13 novembre 2013

 

Le grand silence camusien

Un Message de Zab, le revenant (c’est normal après Halloween)

« dimanche 10 novembre 2013 – C’était le centenaire de la naissance d’Albert Camus, voici quelques jours. Le prétexte à une empoignade sordide entre divers intervenants aux intentions peu claires, le tout surmonté d’une béchamel politicienne bien préparée pour soulever le cœur à des congolais faméliques.

Il faut savoir d’abord que Camus est de nos jours le philosophe le plus lu dans le monde. Très populaire dans les pays anglo-saxons, les textes de Camus sont étudiés dans un certain nombre d’utilisateurs universités US,  comme c’est le cas à Rutgers par ex., où j’eus la…… chance d’assister à un cours d »anfi » (?) »

Régis réclame un hommage à notre célèbre compatriote. Il a raison.  OK, j’en serai. Je ne suis qu’une petite bloggeuse anonyme mais au moins ce sera un rappel pour mes lecteurs assidus ou occasionnels.

En recherchant mes livres je me suis aperçue qu’aucun n’était annoté comme le sont tous les autres de ma bibliothèque. Je l’avoue, je n’ai pas retrouvé beaucoup de résonnance dans les livres de Camus à l’époque où je les ai lus. Mais il n’est pas trop tard. C’est l’occasion ou jamais. En attendant je me contenterai d’adresser ici un hommage à l’écrivain et au poète.

Certains ont dit qu’il était le philosophe des Terminales. C’est très réducteur certes mais en même temps ceci prouve qu’il est incontournable dans le bagage philosophique des bacheliers.

Si j’ai longtemps partagé son utopie sur le bonheur des hommes , surtout dans ma jeunesse, la période où tous les rêves sont permis, la vie s’est chargée de me démontrer qu’il faut, sans doute y croire, et agir… pour pouvoir apporter sa modeste pierre à cette construction imaginaire dont la fragilité est démontrée chaque jour.

Quant à son rêve d’humanisme, chacun garde le même, enfoui au fond, tout au fond de lui, avec l’espoir que tout homme aura un jour droit au bonheur et a sa part de gâteau. Mais personne ne sait comment faire. Je suis trop petite pour mettre en œuvre ce magnifique rêve.

« Il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser. » Albert Camus – extrait de La peste 

Il y a 100 ans, donc, le 7 Novembre 1913, naissait Albert Camus à Mondovi(Algérie).

Je ne connais hélas pas grand-chose de ce pays où je suis née pour en avoir conservé en mémoire les merveilleuses images que Camus évoque avec passion dans son œuvre. Pour moi, les régions d’enfance de ma famille, le Pays Basque, la Corse et surtout la Provence, sa chaleur, ses couleurs, sont ancrées dans mes gènes et l’Algérie s’est limitée à ma ville, Oran, et quelques villages autour, jusqu’à Alger, où résidaient également des membres de ma famille.

Loin des polémiques, les faits montrent combien ce Pied-Noir d’origine modeste a su devenir un génie littéraire et un penseur universel.

A ce sujet, la simple pose d’une plaque commémorative peut prendre l’allure d’un mauvais roman….

Voir « La maison d’Albert Camus dans son village natal est sauvée » : communication qui en avait été faite en Février 2012.

Il avait été l’enfant pauvre d’un misérable faubourg d’Alger.

Dans le Paris de l’après-guerre, il fut l’homme couvert de femmes et de succès.

Sa mort accidentelle a fait de lui un mythe.

Sartre et sa bande de penseurs du Flore, au cœur des vanités de Saint-Germain-des-Prés,  n’ont pu l’empêcher de s’imposer comme un maître.

Ce qui a animé sa vie et son œuvre était tout autre chose : sa volonté de rester fidèle aux « humiliés » parmi lesquels il avait vécu.

Pour lui la  lumière incomparable de l’Algérie s’apparente sous sa plume au jardin d’Eden.

Toute sa vie il en restera imprégné. Elle irradie son œuvre et nourrit sa pensée.

« J’ai commencé dira-t-il par la plénitude. »

Ensuite, la vie  s’est chargée de lui faire connaître la guerre, la révolte et la haine.

«  J’ai grandi dans la mer et la pauvreté m’a été fastueuse, puis j’ai perdu la mer, tous les luxes m’ont alors paru gris, la misère intolérable«  

Reporter, journaliste, chroniqueur judiciaire, politique résistant, essayiste, malgré les succès et les décorations officielles,  il n’a voulu ignorer aucune servitude de l’époque.

Il a été tenté par l’espoir de transformer le monde en imaginant la  justice et un bonheur « significatif » pour des « peuples encombrés par les malheurs du temps ».

Les communistes le disaient réactionnaire et les réactionnaires le disaient communiste.

Lui, prétendait  » essayer simplement d’être un homme« .

S’il avait de la tendresse pour  » les petits blancs  » qui avaient fait surgir l’Algérie du désert, il avait la conviction que « la civilisation réside dans l’art de fixer des limites au désir de l’homme, pour le faire échapper à une hypertension du moi qui condamne à l’autodestruction toute société. »

La vertu toute simple que nous propose Camus, comme sésame au seuil d’un siècle repu, adonné à la recherche du bien- être, et prêt à tous les compromis pour que rien n’empêche la progression inlassable des biens matériels, c’est « la force de caractère« , celle qui nait de l’alliance de l’énergie à la loyauté (…)

Les Français d’Algérie rendent un hommage à Camus l’écrivain qui a si bien décrit l’Algérie de leur enfance.

 

PLUS D’INFOS

FICHE ECRIVAIN

Nom de naissance:     Albert Camus

Activités: Philosophe, moraliste, romancier, dramaturge, essayiste, nouvelliste, journaliste

Naissance: 7 novembre 1913

Mondovi (Algérie française)

Décès: 4 janvier 1960 (à 46 ans)

Villeblevin (France)

Genres: Roman, théâtre, essai, nouvelle

Distinctions: Prix Nobel de littérature en 1957

 

OEUVRES

Révolte dans les Asturies (1936)
L’Envers et l’Endroit (1937), essai
Noces (1939), recueil d’essais
Le Mythe de Sisyphe (1942), essai sur l’absurde
L’Etranger (1942), roman
Le Malentendu (1944), pièce en 3 actes
Caligula (1945), pièce en 4 actes
La Peste (1947), roman
L’Etat de siège (1948) théâtre
Les Justes (1949), pièce en 5 actes
L’Homme révolté (1951), essai
La Chute (1956), roman
L’Exil et le Royaume (1957), recueil de nouvelles
La Mort heureuse (1971), roman
Le Premier Homme (1994), roman inachevé publié par sa fille.

ADAPTATIONS

Requiem pour une nonne, adapté de William Faulkner, théâtre

 Les Possédés, adapté de Dostoïevski, théâtre

Le chevalier d’Olmedo adapté de Lope de Vega, théâtre

JOURNAUX DE VOYAGE

LETTRES A UN AMI ALLEMAND

CORRESPONDANCE AVEC JEAN GRENIER

CORRESPONDANCE RENE CHAR 1946-1959

CHRONIQUES 1944-1948

CHRONIQUES 1948-1953

FRAGMENTS D’UN COMBAT, articles

CHRONIQUE ALGERIENNE 1939-1958

DISCOURS DE SUEDE, 1957

Le roman « L’Etranger » et l’essai « Le Mythe de Sisyphe » appartiennent au « cycle de l’absurde » qui sera ensuite complété par les pièces de théâtre « Le Malentendu » et « Caligula ».
Avec son roman « La Peste » (1947), Camus inaugure « le cycle de la révolte » qui explore le thème de l’engagement. Dans ce cycle s’inscrivent également L’Etat de siège (1948), les Justes (1949) et l’Homme révolté (1951).

A l’occasion du 50ème anniversaire de la mort d’Albert Camus, plusieurs ouvrages (biographies, dictionnaire, album souvenir) avaient invité le public redécouvrir l’homme et l’écrivain.
• le Dictionnaire Albert Camus dans la collection « Bouquins » (Robert Laffont)
• un album de photos et de souvenirs publié par sa fille Catherine Camus : Albert Camus, solitaire, solidaire (Michel Laffont)
• les biographies Albert Camus : fils d’Alger d’Alain Vircondelet (Fayard) et Albert Camus, une vie d’Olivier Todd (Folio).

BIOGRAPHIE (Source : Wikipédia)

Albert Camus, né le 7 novembre 1913 à Mondovi, à proximité de Bône (actuellement Annaba), dans le département de Constantine (depuis 1962, Dréan dans la willaya d’El Taref), en Algérie française, et mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin, dans l’Yonne, est un écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, essayiste et nouvelliste français.

Il est aussi journaliste militant engagé dans la Résistance française et dans les combats moraux de l’après-guerre.

Son œuvre comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles, des films, des poèmes et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l’absurdité de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l’absurde, révolte qui conduit à l’action et donne un sens au monde et à l’existence, et « alors naît la joie étrange qui aide à vivre et mourir »

Sa critique du totalitarisme soviétique lui vaut les anathèmes des communistes et conduit à la brouille avec Jean-Paul Sartre.

Il reçoit le Prix Nobel de littérature en 1957, sa réputation et son influence restent grandes dans le monde.

Selon Bertrand Poirot-Delpech, les essais sur son œuvre ont abondé juste après sa mort, tandis qu’on rendait très peu compte de sa vie.

Les premières biographies ne sont apparues que dix-huit ans après sa mort.

Parmi celles-ci, la plus impressionnante est celle de Herbert R. Lottman, un journaliste américain observateur de la littérature européenne pour The New York Times et le Publishers Weekly

Dans le journal « Combat », ses prises de position sont audacieuses, aussi bien sur la question de l’Algérie que sur ses rapports avec le Parti communiste français, qu’il quitte après un court passage de deux ans

Camus est d’abord témoin de son temps, intransigeant, refusant toute compromission ; il est ainsi amené à s’opposer à Sartre et à se brouiller avec d’anciens amis.

D’après Herbert R. Lottman, Camus n’appartient à aucune famille politique déterminée, bien qu’il ait été adhérent au Parti communiste algérien pendant deux ans.

Il ne se dérobe cependant devant aucun combat : il proteste successivement contre les inégalités qui frappent les musulmans d’Afrique du Nord, puis contre la caricature du pied-noir exploiteur.

Il va au secours des espagnols exilés antifascistes, des victimes du stalinisme, des objecteurs de conscience.

Après cette immersion dans ce monde de ma jeunesse, il ne me reste plus qu’à replonger dans ces livres retrouvés dans ma Bibliothèque et, étant donné mon âge actuel, je pense y trouver out ce qui m’avait échappé à l’époque.

Je vous invite à faire de même.

Ci-dessous quelques images tirées du superbe magazine hors-série Le Figaro que j’avais acheté en 2010.

L'écriture, la révolte, la nostalgie

 ANCIEN ARTICLE SUR LE BLOG

Lors de notre visite au cimetière de Lourmarin du 1er juin 2009

Visite du cimetière de LourmarinIl y a 100 ans naissait Albert Camus dans 2013 2009.05.31-avignon-vinon-196-300x2252009.05.31-avignon-vinon-198-300x225 Albert Camus dans Algérie

 

Textes de Camus

  »Travailler et créer « pour rien », sculpter dans l’argile, savoir que sa création n’a pas d’avenir, voir son œuvre détruite en un jour en étant conscient, que profondément, cela n’a pas plus d’importance que de bâtir pour des siècles, c’est la sagesse difficile que la pensée absurde autorise. Mener de front ces deux tâches, nier d’un côté et exalter de l’autre, c’est la voie qui s’ouvre au créateur absurde. Il doit donner au vide ses couleurs. »

L’absurde naît de la confrontation de l’appel humain avec le silence déraisonnable du monde. »

« Les symphonies de la nature ne connaissent pas de point d’orgue.

Il y a une solitude dans la pauvreté, mais une solitude qui rend son prix à chaque chose.

Le monde n’est jamais silencieux ; son mutisme même répète éternellement les mêmes notes, selon les vibrations qui nous échappent. »

« Nous finissons toujours par avoir le visage de nos vérités. »
Extrait
(…) L’une des seules positions philosophiques cohérentes, c’est ainsi la révolte. Elle est un « confrontement » perpétuel de l’homme et de sa propre obscurité. Elle est exigence d’une impossible transparence. Elle remet le monde en question à chacune de ses secondes. De même que le danger fournit à l’homme l’irremplaçable occasion de la saisir, de même la révolte métaphysique étend la conscience tout le long de l’expérience. Elle est cette présence constante de l’homme à lui-même. Elle n’est pas aspiration, elle est sans espoir. Cette révolte n’est que l’assurance d’un destin écrasant, moins la résignation qui devrait l’accompagner.
C’est ici qu’on voit à quel point l’expérience absurde s’éloigne du suicide. On peut croire que le suicide suit la révolte. Mais à tort. Car il ne figure pas son aboutissement logique. Il est exactement son contraire, par le consentement qu’il suppose. Le suicide, comme le saut, est l’acceptation à sa limite. Tout est consommé, l’homme rentre dans son histoire essentielle. Son avenir, son seul et terrible avenir, il le discerne et s’y précipite. A sa manière, le suicide résout l’absurde. Il l’entraîne dans la même mort. Mais je sais que pour se maintenir, l’absurde ne peut se résoudre. Il échappe au suicide, dans la mesure où il est en même temps conscience et refus de la mort. Il est, à l’extrême pointe de la dernière pensée du condamné à mort, ce cordon de soulier qu’en dépit de tout il aperçoit à quelques mètres, au bord même de sa chute vertigineuse. Le contraire du suicidé, précisément, c’est le condamné à mort.
Cette révolte donne son prix à la vie. Étendue sur toute la longueur d’une existence, elle lui restitue sa grandeur. Pour un homme sans oeillères, il n’est pas de plus beau spectacle que celui de l’intelligence aux prises avec une réalité qui le dépasse. Le spectacle de l’orgueil humain est inégalable. Toutes les dépréciations n’y feront rien. Cette discipline que l’esprit se dicte à lui-même, cette volonté forgée de toutes pièces, ce face à face, ont quelque chose de puisant et de singulier. Appauvrir cette réalité dont l’inhumanité fait la grandeur de l’homme, c’est du même coup l’appauvrir lui-même. Je comprends alors pourquoi les doctrines qui m’expliquent tout m’affaiblissent en même temps. Elles me déchargent du poids de ma propre vie et il faut bien pourtant que je le porte seul. A ce tournant, je ne puis concevoir qu’une métaphysique sceptique aille s’allier à une morale du renoncement.
Conscience et révolte, ces refus sont le contraire du renoncement. Tout ce qu’il y a d’irréductible et de passionné dans un cœur humain les anime au contraire de sa vie. Il s’agit de mourir irréconcilié et non pas de plein gré. Le suicide est une méconnaissance. L’homme absurde ne peut que tout épuiser, et s’épuiser. L’absurde est sa tension la plus extrême, celle qu’il maintient constamment d’un effort solitaire, car il sait que dans cette conscience et dans cette révolte au jour le jour, il témoigne de sa seule vérité qui est le défi. Ceci est une première conséquence. (…)

2009.05.31-avignon-vinon-195c-signat Algérie dans Livres


 

 

 

   

 

Publié dans 2013, Algérie, Livres | Pas de Commentaires »

Mémoire des hommes 11 novembre 1918- 2013

Posté par ENO filles le 9 novembre 2013

Le lundi 11 novembre 2013 marque le 95e anniversaire de l’Armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale de 14-18.

Une guerre particulièrement meurtrière

La Grande guerre de 1914-1918 avec ses  huit millions de soldats mobilisés, 1,4 millions de « morts pour la France », dont 90 000 soldats parisiens (soit 11,2% des appelés) fut la plus grande épreuve collective que la Nation française eut à traverser durant quatre années. Quatre années marquées par la mort de masse, les souffrances, les immenses destructions matérielles…

Hommage à nos chers disparus

Un site ou vous pourrez peut-être trouver des informations concernant vos morts pour la Guerre

J’y ai trouvé le nom de mon oncle René que je n’ai pas connu, le premier des dix enfants de mon grand-père.

C’est émouvant de retrouver ici son nom et la mention « Mort pour la France »

Pour retrouver l’un des vôtres :

Rendez-vous sur le site Mémoire des hommes

Mémoire des hommes 11 novembre 1918- 2013  dans 11 novembre memoire-des-hommes

Cliquez sur « recherche dans les bases nominatives »

outil-de-recherche-300x129 11 novembre dans 2013

Vous accédez rapidement au nom cherché. Pour moi, le voici

Il s’appelait:

René Eugène GUILHEM

Né(e) le  03-12-1899 à Oran  (Algérie)

Mention « Mort pour la France » le 24 juin 1918… Il avait 19 ans.

C’est triste de mourir si jeune à cause de la bêtise et de folie des Hommes.

1917-rene-guilhem-1 actualité

 carte-postale armistice

Images : En cliquant sur « Visualiser » j’ai trouvé son acte de décès.

archives_f731199r Célébration

 

C’est pour moi l’occasion de lui rendre hommage.  

Tombe de René à Valence2018.06.24-rene-mort-pour-la-france-3 guerre

Comment se souvenir de la Grande Guerre ?

Quels sont les mystères de ce conflit qui a donné naissance au monde moderne ?

À l’occasion des commémorations de la guerre de1914-1918, c’est sans doute l’occasion de partager nos souvenirs de famille et de livrer notre ressenti sur les événements publics d’hier et d’aujourd’hui.

Doit-on célébrer la Première Guerre Mondiale ?

Il appartient à chacun de répondre à cette question.

Oui pour les uns : Il est important d’évoquer nos ancêtres qui se sont battus il y a un siècle pour notre pays, lors de cet horrible conflit qui a influé sur tout le 20ème siècle et sans qui nous ne serions pas là, de se remémorer le courage de ces hommes et de ces femmes qui ont donné leur vie pour notre pays : la France.

« Commémorer c’est se souvenir. Devoir de mémoire pour saluer ceux qui ont servi leur pays et pour ne plus reproduire les erreurs du passé.

On oublie trop souvent aujourd’hui qu’un pays sans souvenirs, sans tradition est un pays sans avenir ». Christophe Roro (article du Figaro)

Pour d’autres,  le moment n’est pas bien choisi : «Je refuse de commémorer une tuerieJe ne pense pas qu’il soit bon de célébrer le commencement d’une guerre. L’armistice de 1918 suffit et son centenaire aura une autre valeur.»

Et pour d’autres encore, « Il n’est pas souhaitable que le président de la République – quel qu’il soit – profite de cette occasion pour se mettre en valeur ou pour redorer son image ».

Certains mettent en cause l’utilité de ces commémorations :

« Il n’est pas question d’oublier nos héros de la 14 ! Je me demande juste à quel moment les cérémonies officielles annuelles en grande pompe doivent prendre fin : après cent ans ? Cent-cinquante ans ? À la disparition du dernier combattant?  Jamais ?

Pour l’Allemagne: « L’armistice de 1918 n’a pas de signification pour les Allemands.  Cette célébration n’est pas inscrite dans la
culture politique fédérale» – Arndt Weinrich, chargé de recherche à l’Institut historique allemand à Paris

Pour les générations comme la mienne qui n’ont pas connu l’horreur de cette guerre – pour la seconde je naissais à peine  -cela permet de relativiser par rapport à la crise que nous traversons. Cela pose la question de l’Europe et de son symbole.

Cette guerre, je n’en connais que ce que me racontaient  ma grand-mère, mon père, mes oncles et mes tantes.

Mais mis à part quelques souvenirs, que reste-t-il concrètement de cette guerre dans les familles ? Je garde précieusement quelques rares  documents conservés par ma famille dont le livret militaire de mon grand-père, celui de mon père et quelques photos de parents dont malheureusement j’ignore le nom.

Je vous livre ici  une lettre très émouvante de mon grand-père à son fils aîné, mort peu de temps après. Il n’avait pas 20 ans et la vie devant lui.

1918.03.08-lettre-de-grand-pere-a-son-1er-fils-rene guerre de 14-18

 

Liens

Historial

Pour la première fois depuis la fin du premier conflit mondial, la Grande Guerre sera commémorée sans témoin : le dernier des combattants, Claude Choules, britannique de naissance, s’est éteint à Perth en Australie, le 5 mai 2011, à l’âge de 110 ans.

Participez à la collecte d’archives

Les Archives de Paris mènent une grande opération de collecte de documents à valeur historique jusqu’à fin septembre 2014.

Cette opération, s’adresse à toute personne détenant des témoignages historiques de la guerre concernant Paris ou des Parisiens sur le front comme à l’arrière, pendant les années de conflit de la Première Guerre Mondiale (1914 – 1918) ou dans l’immédiat après-guerre, souhaitant en faire don aux Archives de Paris.
Cette campagne de collecte est ouverte à tout document écrit original, manuscrit ou dactylographié, ainsi qu’à tout document iconographique, concernant notamment la vie quotidienne. Des numéros de presse écrite pourront compléter les collections des Archives de Paris.
>> En savoir +  

La Grande Collecte : du 9 au 16 novembre, 40 institutions française collecteront également vos archives familiales relatives à la Première Guerre mondiale.
>> En savoir +

Site officiel du Centenaire

le-centenaire-300x205 la grande guerre

 

Diaporamas

 

 

Publié dans 11 novembre, 2013 | Pas de Commentaires »

L’automne au coin du bois

Posté par ENO filles le 4 novembre 2013

 

L’automne est de l’une des quatre saisons, celle que j’aime le moins.

L’automne suit l’été et précède l’hiver. Baisse progressive des températures, temps devenant progressivement plus nuageux, pluvieux et venteux, parfois neigeux en fin de saison. Mais l’automne peut encore donner, jusqu’à la mi-novembre, de belles journées ensoleillées et douces: C’est l’été de la Saint-Martin (fêté le 11 novembre) et en Amérique du Nord l’été indien.

Fort heureusement l’automne a de quoi nous éblouir et ensoleille les arbres des couleurs du soleil qui disparait peu à peu.

Halloween lui a aussi emprunté ses couleurs.

Poème d’Automne (un envoi de Jean)

 

L'automne au coin du bois dans 2013 automne-v.hugo_-300x225

Joli diaporama pour illuminer une journée grise.

fichier pps Avis De Recherche

Les champignons

L’automne c’est aussi la saison des champignons.

Les connaissez-vous bien?

Voici quelques Quiz

Le premier est facile et ludique. Très utile.

 

champignons-2 automne dans 2013

D’autres, plus généraux: Cliquez sur les photos

01 champignons     03 Lamartine

02 nature     04 saison

 Bon! Maintenant vous en savez davantage… Vous pouvez …..

CUISINER LES CHAMPIGNONS

Pour accéder à quelques recettes faciles cliquez sur l’image

champignons-saut2s Saisons

L’Automne propice à la mélancolie à fait se lamenter les poètes -Oh! Comme je les comprends! -

Et l’école s’est emparée de cette saison qui pour tous les enfants signifie la fin des vacances et la Rentrée.

 Victor Hugo

fichier pdf L’automne par V.Hugo à l’école

L’automne célébré par:

Alphonse de Lamartine (1790-1869)

Salut ! Bois couronnés d’un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards !

Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire,
J’aime à revoir encor, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois !

Oui, dans ces jours d’automne où la nature expire,
A ses regards voilés, je trouve plus d’attraits,
C’est l’adieu d’un ami, c’est le dernier sourire
Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !

Ainsi, prêt à quitter l’horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l’espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d’un regard d’envie
Je contemple ses biens dont je n’ai pas joui !

Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
L’air est si parfumé ! la lumière est si pure !
Aux regards d’un mourant le soleil est si beau !

Je voudrais maintenant vider jusqu’à la lie
Ce calice mêlé de nectar et de fiel !
Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
Peut-être restait-il une goutte de miel ?

Peut-être l’avenir me gardait-il encore
Un retour de bonheur dont l’espoir est perdu ?
Peut-être dans la foule, une âme que j’ignore
Aurait compris mon âme, et m’aurait répondu ? …

La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;
Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu’elle expire,
S’exhale comme un son triste et mélodieux.

Paul Verlaine   (1844-1896)

Chanson d’automne

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon cœur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Guillaume Apollinaire (1880-1918)

 Automne, saison de brouillard et de tristesse… (Alcools)

Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux
Et son bœuf lentement dans le brouillard d’automne
Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux
Et s’en allant là-bas le paysan chantonne
Une chanson d’amour et d’infidélité
Qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise
Oh ! l’automne! L’automne a fait mourir l’été
Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises.

Automne malade
Automne malade et adoré
Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies
Quand il aura neigé
Dans les vergers

Pauvre automne
Meurs en blancheur et en richesse
De neige et de fruits mûrs
Au fond du ciel
Des éperviers planent
Sur les nixes* nicettes** aux cheveux verts et naines
Qui n’ont jamais aimé

Aux lisières lointaines
Les cerfs ont bramé

Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu’on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
Les feuilles
Qu’on foule
Un train
Qui roule
La vie
S’écoule…

*  génies et nymphes des eaux dans les mythologies germanique et nordique

** simplettes

Albert Samain (1858-1900)

Le vent tourbillonnant, qui rabat les volets,
Là-bas tord la forêt comme une chevelure.
Des troncs entrechoqués monte un puissant murmure
Pareil au bruit des mers, rouleuses de galets.

L’Automne qui descend les collines voilées
Fait, sous ses pas profonds, tressaillir notre cœur ;
Et voici que s’afflige avec plus de ferveur
Le tendre désespoir des roses envolées.

Le vol des guêpes d’or qui vibrait sans repos
S’est tu ; le pêne grince à la grille rouillée ;
La tonnelle grelotte et la terre est mouillée,
Et le linge blanc claque, éperdu, dans l’enclos.

Le jardin nu sourit comme une face aimée
Qui vous dit longuement adieu, quand la mort vient ;
Seul, le son d’une enclume ou l’aboiement d’un chien
Monte, mélancolique, à la vitre fermée.

Suscitant des pensées d’immortelle et de buis,
La cloche sonne, grave, au cœur de la paroisse ;
Et la lumière, avec un long frisson d’angoisse,
Ecoute au fond du ciel venir des longues nuits…

Les longues nuits demain remplaceront, lugubres,
Les limpides matins, les matins frais et fous,
Pleins de papillons blancs chavirant dans les choux
Et de voix sonnant clair dans les brises salubres.

Qu’importe, la maison, sans se plaindre de toi,
T’accueille avec son lierre et ses nids d’hirondelle,
Et, fêtant le retour du prodigue près d’elle,
Fait sortir la fumée à longs flots bleus du toit.

Lorsque la vie éclate et ruisselle et flamboie,
Ivre du vin trop fort de la terre, et laissant
Pendre ses cheveux lourds sur la coupe du sang,
L’âme impure est pareille à la fille de joie.

Mais les corbeaux au ciel s’assemblent par milliers,
Et déjà, reniant sa folie orageuse,
L’âme pousse un soupir joyeux de voyageuse
Qui retrouve, en rentrant, ses meubles familiers.

L’étendard de l’été pend noirci sur sa hampe.
Remonte dans ta chambre, accroche ton manteau ;
Et que ton rêve, ainsi qu’une rose dans l’eau,
S’entr’ouvre au doux soleil intime de la lampe.

Dans l’horloge pensive, au timbre avertisseur,
Mystérieusement bat le cœur du Silence.
La Solitude au seuil étend sa vigilance,
Et baise, en se penchant, ton front comme une sœur.

C’est le refuge élu, c’est la bonne demeure,
La cellule aux murs chauds, l’âtre au subtil loisir,
Où s’élabore, ainsi qu’un très rare élixir,
L’essence fine de la vie intérieure.

Là, tu peux déposer le masque et les fardeaux,
Loin de la foule et libre, enfin, des simagrées,
Afin que le parfum des choses préférées
Flotte, seul, pour ton cœur dans les plis des rideaux.

C’est la bonne saison, entre toutes féconde,
D’adorer tes vrais dieux, sans honte, à ta façon,
Et de descendre en toi jusqu’au divin frisson
De te découvrir jeune et vierge comme un monde !

Tout est calme ; le vent pleure au fond du couloir ;
Ton esprit a rompu ses chaînes imbéciles,
Et, nu, penché sur l’eau des heures immobiles,
Se mire au pur cristal de son propre miroir :

Et, près du feu qui meurt, ce sont des Grâces nues,
Des départs de vaisseaux haut voilés dans l’air vif,
L’âpre suc d’un baiser sensuel et pensif,
Et des soleils couchants sur des eaux inconnues…

Émile Verhaeren (1855-1916) - écrivain et poète belge.

Automne

Matins frileux
Le vent se vêt de brume ;
Le vent retrousse au cou des pigeons bleus
Les plumes.
La poule appelle
Le pépiant fretin de ses poussins
Sous l’aile.
Panache au clair et glaive nu
Les lansquenets des girouettes
Pirouettent.
L’air est rugueux et cru ;
Un chat près du foyer se pelotonne ;
Et tout à coup, du coin du bois résonne,
Monotone et discord,
L’appel tintamarrant des cors
D’automne.

Le vent

 (Les villages illusoires)

Sur la bruyère longue infiniment,
Voici le vent cornant Novembre,
Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent
Qui se déchire et se démembre,
En souffles lourds battant les bourgs,
Voici le vent,
Le vent sauvage de Novembre.

 

Aux puits des fermes,
Les seaux de fer et les poulies
Grincent.
Aux citernes des fermes,
Les seaux et les poulies
Grincent et crient
Toute la mort dans leurs mélancolies.
Le vent rafle, le long de l’eau,
Les feuilles vertes des bouleaux,
Le vent sauvage de Novembre;
Le vent mord dans les branches
Des nids d’oiseaux;
Le vent râpe du fer,
Et peigne au loin les avalanches,
- Rageusement – du vieil hiver,
Rageusement, le vent,
Le vent sauvage de Novembre.
Dans les étables lamentables
Les lucarnes rapiécées
Ballottent leurs loques falotes
De vitre et de papier.
- Le vent sauvage de Novembre! -
Sur sa hutte de gazon bistre,
De bas en haut, à travers airs,
De haut en bas, à coups d’éclairs,
Le moulin noir fauche, sinistre,
Le moulin noir fauche le vent,
Le vent,
Le vent sauvage de Novembre.
Les vieux chaumes à croupetons,
Autour de leurs clochers d’église,
Sont soulevés sur leurs bâtons;
Les vieux chaumes et leurs auvents
Claquent au vent,
Au vent sauvage de Novembre.
Les croix du cimetière étroit,
Les bras des morts que sont ces croix,
Tombent comme un grand vol,
Rabattu noir, contre le sol.
Le vent sauvage de Novembre,
Le vent,
L’avez-vous rencontré le vent,
Au carrefour des trois cents routes ;
L’avez-vous rencontré le vent,
Celui des peurs et des déroutes;
L’avez-vous vu cette nuit-là
Quand il jeta la lune à bas,
Et que, n’en pouvant plus,
Tous les villages vermoulus
Criaient comme des bêtes
Sous la tempête?

Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent hurlant.
Voici le vent cornant Novembre.

 

Jules BRETON   (1827-1906)

Automne

A Jules Dupré.
La rivière s’écoule avec lenteur. Ses eaux
Murmurent, près du bord, aux souches des vieux aulnes
Qui se teignent de sang ; de hauts peupliers jaunes
Sèment leurs feuilles d’or parmi les blonds roseaux.

Le vent léger, qui croise en mobiles réseaux
Ses rides d’argent clair, laisse de sombres zones
Où les arbres, plongeant leurs dômes et leurs cônes,
Tremblent, comme agités par des milliers d’oiseaux.

Par instants se répète un cri grêle de grive,
Et, lancé brusquement des herbes de la rive,
Etincelle un joyau dans l’air limpide et bleu ;

Un chant aigu prolonge une note stridente ;
C’est le martin-pêcheur qui fuit d’une aile ardente
Dans un furtif rayon d’émeraude et de feu.

 

bon-automne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans 2013 | Pas de Commentaires »

Halloween, les archives du blog

Posté par ENO filles le 29 octobre 2013

Halloween, les archives du blog dans 2012 gif6Cliquez sur le lien

HALLOWEEN 31 octobre

bandeau-citrouille Halloween 2012 dans 2013

Lors de la migration de mon hébergeur Unblog. fr en décembre 2011, le volet 2 du blog a péri dans la tourmente et les articles de cette période ne sont plus accessibles. Dommage!

Je vais donc réécrire ici les articles publiés alors.

ARTICLE DU 18 octobre 2007

Le rouge et le noir – Noël, Halloween 

Aujourd’hui c’est Halloween. C’est un grand jour pour moi. Je suis verdâtre, j’ai des croûtes qui suppurent sur le cuir chevelu, des pustules et des boutons sur le visage… Je suis répugnant !
En fait, je prépare Halloween depuis plus d’un an, rien qu’avec des moyens naturels. Par exemple, pour avoir des cernes sous les yeux je me couche tard tous les soirs…c’est une blague…d’Halloween

Halloween, de l’Irlande aux Etats-Unis

« Hé non, Halloween ce n’est pas américain mais celtique ! Petit retour en arrière. Il y a 25 siècles, les gaulois fêtaient leur jour de l’an (ou fête de Samain) aux alentours du 31 octobre. Ils revêtaient alors des costumes effrayants pour chasser les mauvais esprits et démons car ils supposaient que les gens morts durant l’année se voyaient révéler leur sort cette nuit là. Le mot Halloween viendrait de All Hallow’s Eve pour la veille de la Toussaint (All Hallow’s day), instaurée par le Pape Grégoire IV vers 840. Exporté aux Etats-Unis par les irlandais au 19è siècle, Halloween est rapidement devenu une fête nationale et connaît autant de succès que Thanksgiving »

citrouille Halloween 2013 dans Halloween

Raz la citrouille ! Halloween au pilori ! Pourquoi ? Comment ?

Fête commerciale dit-on, venue des Etats-Unis. Fête païenne. Tout le monde s’y est mis pour sacrifier cette fête sur l’autel de la tradition française.

Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.

Mais savez-vous aussi que le Père Noël aussi nous vient d’Amérique. Et peut-on imaginer fête plus porteuse pour l’économie. Derrière la fête religieuse se cache la plus juteuse affaire commerciale.

Pas de chance pour Halloween :

Les commençants reçoivent Noël dès le mois d’octobre. Impossible de gérer ces deux stocks en même temps. Et pour les famille aussi. Noël coûte si cher ! Alors puisqu’il faut en sacrifier une !….

Les parents inquiets de voir leurs enfants se jeter dans ce monde « d’horreur » et de « laideur » qui leur fait peur à eux. Mais ont-ils oublié que la peur se combat par la peur ? Que la beauté se célèbre en opposition à la laideur.

Halloween (le 31 octobre) et ses références aux sorcières et aux fantômes dérivent de la tradition celtique: Old Year’s Night – la nuit de toutes les sorcières, quand les esprits retournent sur terre. Les enfants parcourent les rues avec des tenues effrayantes et ils portent des Halloween lanterns - des citrouilles (pumpkins), dans lesquelles on a dessiné un visage de fantôme, et placé une bougie à l’intérieur

La tradition de « trick or treats » (un bonbon ou une farce) a beaucoup gagné en popularité, et quelques s’enfants brûlent de s’y aventurer mais  c’est bien difficile ici. On n’ouvre pas sa porte comme ça et quant à distribuer des bonbons à tout le monde !…

Cette coutume dérive d’une autre tradition: « Mischief Night »’ en Angleterre pendant lesquelles les enfants passent une nuit sans règles au cours de laquelle on peut jouer de mauvais tours.

Et pour jouer des tours il ne faut pas être reconnu, et …il faut faire peur. Quel délice !
Et le pape s’en est mêlé – je n’ai rien contre lui, je suis chrétienne – Mais savez-vous que déjà en l’an 935 Halloween a du céder la place à la Toussaint ?

La fête de la Toussaint est une fête chrétienne mais qui ne tire pas son origine des textes bibliques.

Depuis des temps lointains, le 31 octobre, les Celtes, ancêtres des Irlandais, des Gallois et des Ecossais fêtaient Samain, une célébration dédiée aux morts et qui correspondait au nouvel an celte. Ce jour-là la légende veut que les fantômes des morts se mêlent aux vivants. Les villageois faisaient la cuisine toute la journée puis se déguisaient pour faire vivre l’âme des morts et transportaient la nourriture aux portes des villages, l’offraient aux fantômes afin qu’ils les laissent vivre en paix.

Pour combattre cette fête païenne, l’Eglise instaura à cette même date une fête chrétienne, baptisée Toussaint visant à célébrer tous les saints de l’Eglise, et en particulier les martyrs. C’est en 835 que le pape Grégoire IV sur l’ordre de Louis le Pieux déclara officiellement le 1er novembre fête de tous les saints.

Ensuite, au début du 19ème siècle, Pie X fait de la Toussaint une fête avec obligation d’assister à la messe.
Le Jour des Morts, le 2 novembre, ne doit pas être confondu avec la Toussaint, le 1 novembre, qui est une fête joyeuse. Elle marque le rassemblement de ceux qui sont et de ceux qui ne sont plus, dans l’espérance qu’à la fin des temps, les retrouvailles seront définitives. Cependant, parce que la Toussaint est un jour férié, il est plus facile de se rendre au cimetière ce jour-là et la tradition veut désormais que, le jour des morts, l’on se rende au cimetière et que l’on apporte aux disparus de sa famille des fleurs telles que les chrysanthèmes ou les oeillets d’Inde. Pas de chance non plus pour ces fleurs que l’on a du mal depuis à offrir aux vivants.

citrouille le rouge et le noir

 Et les enfants dans tout ça ?

Beaucoup plus tard, dans l’Irlande chrétienne, Halloween devint principalement une fête pour les enfants. Ces « fantômes » allaient de maison en maison demandant des friandises (treats) sinon ils jouaient de vilains tours (tricks) aux propriétaires des lieux. Les Irlandais qui émigrèrent aux Etats-Unis vers 1840 apportèrent cette tradition avec eux. Et c’est ainsi qu’un jour elle nous est revenue, pour le plus grand plaisir d’un grand nombre d’entre nous. Ma famille et moi en avons tiré pendant des années de grandes sources de plaisir familial.

 

Qui dit enfant dit pédagogie et psychologie : Apprendre à gérer sa peur

Halloween, un moment magique, une source précieuse pour l’enseignant.

Pour en savoir plus :

CNDP Tribune 2007

Inspection Académique Nancy-Metz 2007

 

Quelques extraits :

Thème : Halloween et la peur. – Éducation enfantine. – 10/1998, no. 1003.

De quoi les enfants ont-ils peur ? Des sorcières, du loup, des fantômes, de l’orage… On peut les laisser exprimer leurs sentiments. Mais pourquoi ne pas essayer à cette occasion de s’amuser à partir de ce qui les effraie? Le rire est bien souvent libérateur.

Jean-Michel Normand. – Histoires de trouilles et de citrouilles. – Le Monde. – 02/11/2000, n° 17347

La nuit d’Halloween fête sorcières et vampires, ravive frissons et peurs. Les adolescents sont friands de cette nuit d’épouvante qui leur donne l’occasion de se confronter à la peur et de la canaliser, de ritualiser l’épouvante, de se défouler de leurs angoisses
citrouille

Un film d’animation magnifique

L’étrange Noël de Monsieur Jack de Tim Burton. – USA, 1994

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, on y parle beaucoup d’Halloween.  Voici l’histoire:

Jack la lanterne qui organise les fêtes d’Halloween, vexé du succès de Santa Claus, le kidnappe et organise noël à sa place ! De nombreuses références aux fêtes anglo-saxonnes sont intéressantes à utiliser, mais c’est surtout les décors, les marionnettes et la musique qui sont fabuleux !

Tout en demi-teinte et pure poésie, avec bien sûr beaucoup d’humour …noir.

Albums pour enfants

« Ces gourmands qui font peur »

Les sorcières

Voyons voir, qu’ai-je dans mon chaudron aujourd’hui? Coulis de limaces écrasées, chaussette qui sent le pied, yeux de crapauds globuleux et poils de chauves-souris… Tiens, tiens, voilà qui ne m’a pas l’air mal non plus:

 

« Chez la sorcière » / Bénédicte Guettier

Niveau de lecture : bébé lecteur

Présentation de tous les personnages qui peuvent habiter chez une sorcière : un vieux fantôme enchaîné, une araignée affamée, un squelette qui claque des dents, etc.

 

« Cornebidouille » / Pierre Bertrand

Pierre ne veut pas manger sa soupe et son père le met en garde : « La sorcière Cornebidouille viendra cette nuit si tu continues ton caprice. » Pierre n’y croit pas une seconde mais dans la nuit, la sorcière apparaît. Qu’à cela ne tienne, il en faut plus pour faire peur à Pierre…

 

« Ah! Les bonnes soupes » / Claude boujon

La sorcière Ratatouille décida un jour de se faire une soupe magique qui la rendrait aussi belle qu’un mannequin. Elle consulta ses livres mais il n’y trouva que des recettes pour transformer les princesses en crapauds. Alors, elle improvisa… pour le pire et le meilleur des résultats.

 

« Wittilda, drôle de sorcière ! » / Caralyn Buehner

Wittilda, la sorcière, cherche du travail. Mais c’est un vrai désastre! Chaque fois qu’elle trouve un job, ses habitudes de sorcière reprennent le dessus et la situation tourne à la catastrophe

« La Course des sorcières » / Angelika Diem

Carmella la sorcière est décidée à participer à la grande course de balai annuel avec comme engin un vieux balai qui a beaucoup servi. Elle réalisera qu’il y a plus important dans la vie que gagner une course

« Les Fantômes et la sorcière » / Jacques Duquennoy

Il ne manque plus qu’un seul ingrédient à la sorcière pour réussir sa potion magique : Lucie. Par le biais d’une poupée vaudou, elle envoûte le petit fantôme et l’attire jusqu’en son antre.

 citrouille

Quelques Sites –parmi des milliers

Pour ceux qui veulent encore préparer Halloween, cet événement « effrayant » et piocher quelques idées

Halloween. com

Halloween.tm.fr : mon préféré

Recettes du Quebec : ce site est le rendez-vous des enfants

Au féminin.com: goûter Halloween

Techbull

Kutchuk: coutumes Halloween

Sympatico- spécial Halloween 2003

Juniorweb: Halloween

citrouille

Pour comprendre ce qu’est une citrouille, un potiron ou une courge !

L’Halloween est une fête qui ne saurait être complète sans ce légume de couleur orange vif

Academie de Toulouse: jardinage

Culture des citrouilles

Déjà grand-infoBébé

Halloween musical

citrouille

Pour illustrer vos réalisations

Smileys Halloween

Et si je vous ai persuadés de faire perdurer cette fête …

Pas de vrai Halloween sans le traditionnel Trick or Treat (« des friandises ou un mauvais tour »), c’est-à-dire la virée nocturne pour réclamer des bonbons aux voisins.

Alors trêves de farces, voici les critères à respecter pour vous éviter une bien grosse frayeur :
1 : toujours partir en groupe avec au moins un adulte.
2 : s’équiper d’une lampe de poche et d’un plan, et effectuer les visites, un trottoir après l’autre, pour limiter les traversées.
3 : éviter les allées sombres et les gros chiens bienveillants et, surtout, ne jamais entrer dans une maison. 
4, la plus dure des mises en garde : ne manger les bonbons qu’après une rapide vérification (date de péremption, etc.), une fois rentré à la maison…

Et bien sûr, n’oubliez pas de préparer un saladier de bonbons pour les enfants qui passeront toquer à votre porte !

citrouille

Pour animer la fête : quelques superstitions d’Halloween

  1. Manger une pomme à minuit devant son miroir. La figure du partenaire de votre vie apparaîtra dans ce miroir.
  2. Avoir des pommes et des noix dans la maison afin d’éloigner les mauvais esprits.
  3. Pour ceux qui ont un jardin ou une ferme, faire des feux dans les champs afin d’avoir une bonne récoltes l’année suivante.
  4. Si l’on entend des pas derrière soi le soir de l’Halloween, il ne faut pas se retourner, car cela signifie la présence d’un défunt. Si on le regarde, on mourra au cours de l’année.
  5. Les chats noirs … Une Encyclopédie dit que le fait d’éviter les chats noirs a aussi des origines religieuses. Au Moyen Âge on croyait que les sorcières étaient capables de se changer en chats noirs. Quand un tel chat était vu, il était considéré comme une sorcière déguisée.
  6. Le chiffre 13 a la réputation d’être un chiffre malchanceux.
  7. Renversez la salière sur la table et une dispute dans le ménage éclatera avant la fin de la journée. Pour conjurer le sort, jetez trois pincées de sel par-dessus votre épaule.
  8. Offrez un couteau à un ami, vous couperez votre amitié.
  9. Lorsque l’on entre dans une église où l’on n’est jamais entré, il faut entrer du pied gauche et faire un souhait.
  10. Interdit de balayer l’entrée de la porte, de nuit ; et surtout de jeter dehors les balayures de la maison « après soleil couché » sous peine de balayer, du même coup le bonheur de son foyer.
  11. Souhaitez bonne chance au chasseur et il rentrera bredouille.
  12. Mettre une pomme sous l’oreiller pour rêver de la personne que vous aimez.
  13. Dire le nom d’une personne que vous aimez et jeter des pépins de pomme dans le feu. S’ils flambent, la personne vous aime; s’ils émettent de la fumée, ce n’est pas le cas
  14. Pelez une pomme, puis jetez-en la peau par dessus votre épaule gauche avec la main droite. La forme de la pelure est la première lettre du nom de votre mari ou de votre femme.

 

Vive Halloween ! Vive Halloween !

Halloween vient bien de « chez nous ».

L’Amérique nous la renvoie simplement sous son aspect commercial et on ne va pas s’en plaindre ! Quel plaisir de voir « orange » en octobre tout comme de voir les décorations de Noël dés le début décembre ! Un peu de couleur dans les villes, parfois bien monotones, fait du bien ! Arrêtons les gens ignorants d’y voir que du noir dans cette fête…

 gif1

 

 

 

 

Publié dans 2012, 2013, Halloween | Pas de Commentaires »

Illusion d’optique

Posté par ENO filles le 24 juillet 2013

Pour occuper vos vacances et les miennes, un petit retour vers le blog.

Les meilleures illusions d’optique

« Des illusions, forgées par nous de toutes pièces, se défendent plus longtemps de l’invraisemblance que les illusions des sens, où le monde extérieur a sa part. »

Cette citationde Tailhan veut dire que : les illusions créées par la nature ou interprétées par le cerveau de l’Homme sont les mêmes sauf que les illusions créées par notre cerveau restent plus longtemps vraisemblables que les illusions créées par la nature.

Pour ouvrir les animations, cliquez sur les images

La spirale qui n’en est pas une

Illusion d'optique dans Illusions d'optique spirale1

Baptisée spirale de Fraser en l’honneur du psychologue anglais James Fraser qui a été le premier à l’étudier en 1908,

cette image est en réalité composée de cercles concentriques.

Les acteurs difformes

deformations déformations dans Illusions d'optique

La découverte de cette illusion d’optique est un accident. Sean Murphy, un étudiant en psychologie de l’université de Queensland en Australie, s’en est aperçu alors qu’il prépare une expérience où il doit mettre côte à côte des visages et les aligner au niveau des yeux. Une fois les montages effectués il les fait défiler pour s’assurer que tout est en place et s’aperçoit que les visages apparaissent déformés.

Jasen Tangen, un de ses condisciples, estime que l’illusion arrive lorsque notre cerveau tente d’analyser les visages rapidement. Il va accentuer les caractéristiques principales des visages afin de pouvoir plus facilement et plus rapidement les différencier.

La spirale qui déforme les murs

spirale illusions d'optique

Pour que cette illusion fonctionne, il faut regarder attentivement le point au centre de l’image pendant une vingtaine de secondes puis regarder un mur ou un visage. Il(s) devrai(en)t alors se déformer. L’œil tente en fait de s’habituer au mouvement ce qui cause la déformation lorsque l’on regarde une surface immobile.

La disparition des points

points mouvement

Cliquez sur l’image

Fixez la croix au centre de l’image, après quelques secondes vous devriez voir apparaître un point vert remplaçant les roses tour à tour, peu après ils s’effaceront tous. En réalité, il n’y a aucun point vert et les points roses ne disparaissent pas.

Une fois la rétine habituée au rose, la persistance rétinienne compense avec du vert, sa couleur complémentaire, lorsqu’il n’est plus affiché. Les points finissent par s’effacer à cause de « l’effet Troxler », où le cerveau ignore certains stimuli de la vision périphérique.

Noir et blanc ou couleur ?

noir-et-blanc spirale

Cliquez sur l’image

Fixez le point noir au centre de l’image jusqu’à ce que le château apparaisse, vous devriez le voir en couleur.

Il est en réalité noir et blanc. Le phénomène est également dû à la persistance rétinienne ou « image rémanente ».

 

Publié dans Illusions d'optique | 1 Commentaire »

Première proposition de séjour pour 2014 à Bédoin -réponses

Posté par ENO filles le 4 juillet 2013

Bonjour tout le monde.

Mon blog me fait régulièrement des misères et je n’arrive plus à vous communiquer des infos plus fraîches.

Faisons le point pour cette première proposition de Jean:

Du côté des garçons: Un avis favorable de depart mais quelques remarques

Du côté des filles: peu de reponses… ce sont les grandes vacances.

Aline Aldeguer: « pourquoi aller chercher ailleurs ce que l’on trouve déjà dans la cité de
Brassens et des copains d’abord !!! (… ) célébrer à Sète le RDV annuel des anciens de l’ENO , ouvert au plus grand nombre  possible  (toutes promos et conjoints) (…) notre situation de retraités ne doit pas nous faire oublier la dimension économique des problèmes (accessibilité et coût du lieu)…mais si le cercle s’agrandit , cela sera plus difficile à faire fonctionner …

- La décision en final pourrait relever de la majorité… Peut être serait il finalement plus simple et plus rapide de s’en remettre au choix pris par les animateurs

Jeannine Ponceau: « Tout normalien se ralliant aux panaches de Paule et de Jean seront les bienvenus »

Je partage son avis

Gilbert Cortesero: « le Lazaret est devenu ENOLAND. Chaque année, en franchissant le portail de notre refuge, mon rythme cardiaque s’accélère au moment de vous retrouver, là, au bout de l’allée, ami(e)s Enorques et de découvrir quelque visage familier nouveau espéré. Ce lieu me convient parfaitement. Il m’est devenu familier… C’est le temple de l’amitié »… »

Sylvette: »Je pars demain matin en voyage.Je réponds rapidement.Je crois que Bédoin est plus difficilement accessible par les transports en commun. Ca risque d’être comme Vinon et les sorties se feront autour des gorges du verdon que nous avions visitées. C’est ma première réaction… »

Robert Cohen: « Je rentre de vacances !!! proposition intéressante en ce qui me concerne… »

Zabriskie: « Tous les garçons sont donc d’accord pour le Bédoin, sauf, Corte qui reste attaché au Lazaret (…)

Pour ma part, j’ai apprécié la gentille simplicité de l’endroit (sans ironie aucune pour une fois), l’absence d’un quelconque « coach » professionnel émargeant sur son indemnité chômage en « animant » les soirées de la jet set des aristocradingues new beat generation à coups de de talk shows ou de karaoké. …les ébats du coach de l’hotel fouettant à coups de haut-parleurs ces malheureux touristes comme on fouette le cul des mules pour les faire avancer.
Mais à mon sens, le vrai problème que présente le Bédoin n’est pas là. Il est dans son éloignement par rapport aux grands axes ferroviaires ou routiers et aux aéroports.

Dans mon cas, atterrissant à Paris après avoit pris un ferry puis l’avion, je prendrai le TGV pour descendre à Orange (tous ne s’y arrêtent pas), puis louer une voiture que je serais contrait de garder trois jours, pour quoi faire ?

Dans mon cas donc, tu trouverais également le Camarade Major Bauza, ainsi que tous ceux venant de la moitié Nord de la France et du grand Sud Ouest, mis à part les mordus de la bagnole que je ne suis pas.
Un truc fastidieux.

Juan Bauza:  » Je profite des séjours à Sète pour visiter des amis à Cavaillon, qui se  trouve à environ 40km de Bédoin, donc en ce qui concerne la distance, le choix  Sète-Bédoin m’est indifférent. Camarade Bauzá.

Je pense Jean que tu as raison de partir en vacances. Tu l’as bien mérité. Donc affaire à suivre en septembre

Bonnes vacances à tous

Première proposition de séjour pour 2014 à Bédoin -réponses dans 2014 x198v3xe

Le blog aussi se mettra un peu en vacances mais n’oubliez pas de lui rendre une petite visite Cela fera grimper le compteur !!!

Publié dans 2014, ENO, Rencontres | Pas de Commentaires »

Festival de Cannes 2013

Posté par ENO filles le 13 mai 2013

Festival de Cannes 2013 dans 2013 01-bandeau

Le 66ème festival de Cannes se déroulera ce mercredi 15 jusqu’au dimanche 26 mai prochain

 Cannes dans Cinéma

Quelle sera la météo du festival cette année?

Voici des prévisions pour les festivaliers amateurs.

meteo-cannes cinéma dans Festival de Cannes

A 27 jours de l’ouverture, le voile a été levé sur les films en compétition de la 66e édition.

La liste des films candidats à la Palme d’Or  a été révélée par les organisateurs du Festival : Thierry Frémaux (délégué général) et Gilles Jacob (président)

Président du Jury du 66e Festival de Cannes : Steven Spielberg…

03-steven-spielberg-president-du-jury festival de Cannes

« Cette année, le célèbre réalisateur et producteur américain Steven Spielberg succédera à l’italien Nanni Moretti .

Qui n’a vu un film au moins de Steven Spielberg ?

« Comme on dit outre-Atlantique, précise Gilles Jacob, , Steven Spielberg est un « regular » de Cannes.

Mais jusque là n’avait présidé le festival. 

« E.T. phone home ! »

Aussi cette année, quand on a dit à Gilles Jacob « E.T. phone home », il a immédiatement compris et a répondu : enfin ! »

En effet en 82, E.T. en première mondiale, a tissé avec le public cinéphile  des liens que l’on n’oublie pas. On citera également: Sugarland Express, Color Purple.

« Mon admiration pour la façon inébranlable dont le Festival de Cannes défend le cinéma international est totale. Car Cannes est le plus prestigieux de tous les festivals, ce qui lui permet de continuer à affirmer que le cinéma est un art qui transcende les cultures et les générations. » Steven Spielberg

 « Steven Spielberg nous a donné un accord de principe il y a deux ans, déclare Thierry Frémaux, Délégué général du Festival. Il a su se rendre disponible cette année pour être le nouveau Président du Jury. Plus je l’ai rencontré ces dernières semaines, plus j’ai senti que la tâche l’enthousiasmait. Ses films mais aussi son engagement tous azimuts font de lui, année après année, l’égal des plus grands cinéastes d’Hollywood. Nous sommes fiers de l’accueillir. »

« Le souvenir de mon premier Cannes remonte déjà à plus de 31 ans, a-t-il également déclaré au Festival, mais ça reste l’un des moments les plus forts de ma carrière. Depuis plus de six décennies, Cannes est une plate-forme incomparable destinée à faire découvrir des films extraordinaires venus du monde entier. C’est pour moi un grand honneur et un immense privilège de présider le jury d’un Festival qui ne cesse de prouver, inlassablement, que le cinéma est le langage du monde. »

Né dans l’Ohio en 1946 et passionné de cinéma dès son plus jeune âge, Steven Spielberg a vu l’un de ses premiers courts-métrages, « Amblin », lui ouvrir les portes d’Universal télévision, qui produira ses premiers films.

Très vite, le succès est au rendez-vous : « Duel » (1971), à l’origine un téléfilm, est si bien accueilli qu’il sort en salles.

Son premier film pour le cinéma, « Sugarland Express », sélectionné au Festival de Cannes en 1974, remporte le Prix du scénario.

Steven Spielberg va alors enchaîner avec une série de succès qui ont marqué l’histoire du cinéma mondial contemporain : 

«Les Dents de la mer » (Jaws, 1975), « Rencontres du troisième type » (Close Encounters of the Third Kind, 1977), « Les Aventuriers de l’Arche perdue » (Raiders of the Lost Ark, 1981) et enfin « E.T » (1982) présenté en clôture du Festival de Cannes, pour la dernière séance du Palais Croisette.

Steven Spielberg, c’est aussi « Jurassic Park » qui, en 1993 et comme nombre de ses autres films, bat des records de recettes aux Etats-Unis : ses films à grand spectacle renouvellent le genre du divertissement hollywoodien en renouant avec l’aventure et la science-fiction et touchent un très large public, toutes générations confondues.

Cette imagination foisonnante, qui caractérise Steven Spielberg et lui fait dire qu’il « rêve pour gagner sa vie », s’associe à une curiosité sans limite, un goût de l’innovation, et une maîtrise virtuose de la mise en scène.

A côté de ses succès commerciaux, il étonne avec des films plus intimistes et engagés qui interrogent la conscience du spectateur : « La Couleur Pourpre » (The Color Purple, 1986), « L’Empire du soleil » (Empire of the Sun, 1987), Always (1989) et  « La Liste de Schindler » (Schindler’s List, 1993), qui lui apporte la consécration et plusieurs Oscars, dont celui de meilleur réalisateur.

Sa filmographie est un incessant va-et-vient entre le rêve et la réalité. Alternance entre films de divertissement et réflexions graves sur l’histoire, le racisme ou la condition humaine, elle témoigne de son aspiration à un monde pacifique et réconcilié.

En 40 ans de carrière, il a réalisé 27 films qui pour la plupart font date dans l’histoire du cinéma mondial :

Tout le monde a vu ou verra « Il faut sauver le soldat Ryan » (Saving Private Ryan, 1998), « Minority Report » (2002), « Arrête-moi si tu peux » (Catch Me If You Can, 2002), « La Guerre des mondes » (War of the Worlds, 2005) ou récemment « Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne » (The Adventures of Tintin: Secret of the Unicorn, 2011), son premier film en 3D.

Son « Lincoln », portrait saisissant de celui qui a aboli l’esclavage aux Etats-Unis, connaît un grand succès dans son pays ainsi qu’en France où il a déjà attiré un million de spectateurs. Il a permis à Spielberg d’offrir à Daniel Day-Lewis son troisième Oscar de meilleur acteur masculin (ce qu’aucun autre acteur n’avait accompli jusqu’alors).

* Quelle sera la palme d’or 2013?

Qui succédera à Michael Haneke et son puissant Amour?

(mon article du 25 octobre 2012. Cliquez sur le lien : Amour, Palme d’or au dernier festival de Cannes)

Qui marquera l’édition 2013?

Réponse le dimanche 26 mai au soir lorsque le Président du jury Steven Spielberg  récompensera les lauréats.

* Les films en compétition cette année

Voici la liste de ceux qui ont été sélectionnés parmi 1858 longs métrages en compétition officielle:

Film d’ouverture: Gatsby le magnifique de Baz Luhrmann (Le retour, douze ans après Moulin Rouge)

Adaptation du célèbre roman de Francis Scott Fitzgerald. Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des moeurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C’est ainsi que Nick se retrouve au coeur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

Ma place est déjà prise pour le mercredi 15 mai

Film de clôture: Zulu de Jérôme Salle

* Films en compétition pour la Palme d’or

Only God Forgives de Nicolas Winding Refn

Borgman de Alex Van Warmerdam

The great Beauty de Paolo Sorrentino

Behind the Candelabra Ma vie avec Liberace de Steven Soderbergh

La Vénus à la fourrure de Roman Polanski

Nebraska  d’Alexander Payne

Jeune et jolie de François Ozon

Shield of Straw de Takashi Miike

La vie d’Adèle de Abdellatif Kechiche

Like Father Like Son de Kore-Eda Hirokazu

Touch of sin de Jia Zhang Ke

Grigris  de Mahamat-Saleh Haroun

The immigrant de James Gray

Le passé  d’Asghar Farhadi

Heli  d’Amat Escalante

Jimmy P.  d’Arnaud Desplechin

Michael Kohlhaas d’Arnaud Des Pallières

Inside Llewyn Davis de Ethan CoenJoel Coen

Un chateau en Italie de Valeria Bruni Tedeschi

 

Films « Hors compétition »

« Blood Ties » de Guillaume Canet

« All is lost«  de J.C. Chandor

* Les films que j’ai sélectionnés

 

 

gatzby-le-magnifique  

 

Gatsby le magnifique, un long métrage de Baz Luhrmann (Moulin Rouge, Australia) adapté du célèbre roman de Francis Scott Fitzgerald sorti en France le 6 février 2013.

Au casting, Leonardo DiCaprio, Carey Mulligan, Tobey Maguire (Spider-Man), Isla Fisher (Serial Noceurs), Joel Edgerton (Animal Kingdom) et le Jason Clarke (Public Enemies).

Bande-annonce de Gatsby le magnifique

Synopsis : Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des mœurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-west pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, de sa cousine Daisy et de son mari aristo et volage, Tom Buchanan.  C’est ainsi que Nick plonge au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges.

 

 behind-the-candelabra

 

Behind the Candelabra Ma vie avec Liberace de Steven Soderbergh,

avec Michael Douglas,Matt Damon, Dan Aykroyd

Le film en une phrase:  « Voilà une annonce dont on se passerait bien ».

Steven Soderbergh affirme vouloir arrêter le cinoche. Et ses adieux prendraient la forme de ce téléfilm de prestige développé pour la chaîne HBO, évoquant le destin de Liberace, star ultra kitsch du piano des années 50-70, ici incarnée par Michael Douglas, et mort du sida en 1987. Le film de Soderbergh devrait plus précisément revenir sur la liaison de Liberace avec le très jeune Scott Thomson, auquel Matt Damon prêtera ses traits et des cheveux étonnants, dont on ne sait s’ils sont réellement les siens. Trop gay pour Hollywood.

Le projet, initié en 2008,a été retardé à la suite des refus que Soderbergh a essuyés de la part des studios qui trouvaient son projet « trop gay », comme l’a expliqué le réalisateur à The Wrap ainsi que par la longue maladie de Michael Douglas

Cinq ans après, nous découvrirons enfin ce biopic à Cannes: un récit semble taillé sur mesure pour Soderbergh : lui qui semble, depuis Ocean’s Eleven, connaître Las Vegas comme sa poche, devrait être à l’aise avec l’univers extravagant de Liberace dont les premières images sont grandioses. Sans oublier bien sûr le plaisir de retrouver enfin Michael Douglas.

 

* Archives:

* Les récompenses du Festival 2012 délivrées par Nanni Moretti et son jury , loin de faire l’unanimité chez les festivaliers, sur une séléction un peu décriée.

Palme d’or : «Amour» de l’Autrichien Michael Haneke

Haneke a déjà remporté le Grand Prix du jury en 2001 pour « La Pianiste », un Prix de la mise en scène en 2005 pour « Caché » et déjà une Palme d’Or en 2009 pour « le Ruban Blanc ».

Grand prix : «Reality» de l’Italien Matteo Garrone

Garrone avait déjà remporté ce prix pour le film « Gomorra » en 2008!

Prix d’interprétation féminine (ex-aequo): les Roumaines Cosmina Stratan et Cristina Flutur pour «Au-delà des collines» de Cristian Mungiu. Le réalisateur roumain avait décroché la Palme d’Or en 2007 pour « 4 mois, 3 semaines, 2 jours »!

Prix d’interprétation masculine : le Danois Mads Mikkelsen pour «La Chasse» de Thomas Vinterberg. On a déjà vu ce comédien chez Winding Refn dont il est le comédien fétiche et en méchant dans « Casino Royale »!

Prix de la mise de scène : le Mexicain Carlos Reygadas pour «Post tenebras lux»

Le Mexicain avait déjà remporté le prix du jury en 2007 pour « Lumière silencieuse ».

Prix du scénario : le Roumain Cristian Mungiu pour «Au-delà des collines»

Prix du Jury : «La part des anges» du Britannique Ken Loach

Déjà gagnant de la Palme d’Or en 2006 pour « le Jour se lève », c’est son troisième prix du jury après « Secret défense » en 1990 et « Raining Stones » en 1993!

Caméra d’or : «Les Bêtes du Sud sauvage» de l’Américain Benh Zeitlin. C’est le film coup de coeur de nombreux festivaliers dans la section « Un Certain Regard »!

Palme d’or du court métrage : «Silence» du Turc Rezan Yesilbas.

Les absents du palmarès:   »De Rouille et d’Os » ou « Moonrise Kingdom » ou encore de « Holy Motors » de Leos Carax.

* L’histoire du Festival de Cannes à travers 65 ans de photos

« La photographie peut fixer l’éternité dans un instant » – Henri Cartier-Bresson

En voici quelques -unes parmi les plus récentes années.

fichier pps Quelques images du festival

Pour en revoir davantage ouvrez le lien ici

* Sites consultés

I TELE

L’Express

Archives du Festival

Cinédingue

 

 Archives du blog :

Retour à l’accueil              

Sticker Sortie de secours droite fleche

 

 

 

 

Publié dans 2013, Cinéma, Festival de Cannes | Pas de Commentaires »

Pâques 2013, c’est demain

Posté par ENO filles le 30 mars 2013

Pâques revient.

Le saviez-vous?

Les mots français Pâque et Pâques tirent leur origine de l’hébreu pesah, qui signifie « passage ». Avant même d’être associée à la religion, la fête de Pâques soulignait l’arrivée du printemps.  Cette fête a d’ailleurs conservé un aspect païen en anglais : le mot Easter dérive de Eostre, la déesse saxonne de la fertilité et du printemps. Il est intéressant de noter que la Pâque se traduit en anglais par Passover.

La Pâque des juifs, Pâques des chrétiens

Lorsqu’on célèbre la Pâque au féminin singulier, on fête avec les juifs. Durant les célébrations de la Pâque juive, la tradition veut qu’on « mange la pâque ». Dans cette expression, le mot pâque, accompagné de l’article, désigne l’agneau pascal immolé pour célébrer la fête.

Les chrétiens, quant à eux, parlent de la fête de Pâques. Ils « font leurs pâques », c’est-à-dire qu’ils se confessent et communient durant la période pascale. Dans ce cas, le mot est masculin. Même s’il est singulier, il prend toujours un s final. Il n’est pas précédé de l’article : Pâques est toujours célébré un dimanche. Mais aussi curieux que cela puisse paraître, lorsqu’il est accompagné d’un adjectif, le mot devient féminin pluriel (Pâques fleuries, joyeuses Pâques).

Qui dit Pâques, dit chocolat!

Pour les lettres de Pâques, des timbres bons à lécher

L’impression d’une série limitée de cinq timbres à l’odeur et au goût de chocolat, l’un des symboles de la gastronomie du pays, a été lancée par la poste belge, le 6 février 2013. Une première mondiale selon la bpost.  Un goût chocolat a été incorporé dans la partie gommée des timbres, sous la forme d’huiles essentielles de cacao, de sorte qu’il se libère lorsqu’on la lèche.

Les timbres ont également une odeur de chocolat, qui s’exhale de l’encre à laquelle un arôme a été ajouté, précise bpost.

Sur le  recto du timbre, le chocolat se décline sous la forme de granulés, de pralines, de pâte à tartiner, de morceaux ou encore de bâtons.

« Trouver le parfum et le goût du chocolat noir qui caractérisent le chocolat belge n’a pas été une mince affaire. Finalement, des partenaires provenant de pas moins de quatre pays, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse, y ont collaboré », souligne la poste belge.

« Ce n’est pas la première fois qu’un timbre-poste odorant est émis, mais cette senteur est désormais combinée à un goût, une primeur absolue », se félicite encore bpost.

Pâques 2013, c'est demain dans 2013

Le feuillet de cinq timbres, destinés aux envois internationaux, coûtera 6,20 euros. Tirés à 107.600 exemplaires, ils seront en vente à partir du 25 mars, notamment sur le site internet www.bpost.be.

Voilà qui relance le courrier. Les gourmands pourront  apprécier le goût des timbres belges

 Les oeufs de Pâques

Qui ne raffole pas des œufs multicolores que « pond » le sympathique lapin de Pâques?

Dans certains pays, c’est la poule, le coucou, la cigogne ou encore le renard qui fait office de lapin de Pâques.

Et en France, la tradition veut que ce soient des cloches de Pâques.

En effet, le dimanche de Pâques, les cloches rapportent des œufs de Rome qu’elles laissent tomber dans les jardins, au plus grand plaisir des enfants.

Dans le langage informatique, un œuf de Pâques est un message caché dans un programme par un de ses développeurs.

Qui n’a jamais cueilli de pâquerettes dans un champ ou entendu parler du mystère de l’île de Pâques?

L’île de Pâques doit son nom au fait qu’elle a été découverte le jour de Pâques en 1722.

La pâquerette, aussi appelée fleur de Pâques, fleurit à l’époque de la fête.

Que dire de plus sur l’origine de cette fête qui fait la joie des enfants

Paroles d’enfant « Est-ce que la maman d’un oeuf de Pâques c’est une poule en chocolat ? »

Comment amuser vos petits avec des bricolages

La marchande de jouets  vous propose des Œuf de Pâques à fabriquer, à colorier, à tatouer…:

- point d’œufs à vider délicatement, point de bricolage avec un pinceau à trois poils, pas besoin de feuille d’or ou de 36 tubes de couleur… Pour l’événement pascal, moi je fais du modelage avec quelques boudins et boulettes de pâte à papier qui se collent direct sur un œuf dur.

oeuf de paques

« On a besoin de 10 grammes de pâte à papier pour décorer une douzaine d’œufs »

- un « truc qui fait aussi un chti cadeau car dans chaque pochette de tatouage, il y a deux feuilles de décalcomanies.

oeuf de paques tatoues

Une servira à décorer l’œuf, l’autre habillera joliment un bras pour quelques jours (oui ces tattoo disparaissent après quelques douches).

Régal d’œufs pour Pâques !

N’oubliez pas dans vos recettes pascales l’œuf bleu et l’œuf carré, juste histoire de mettre de la joyeuseté dans le repas familial !

Si votre enfant n’aime que les oeufs  essayez celle-ci.

Oeufs en bois Nooon ! Pas d’œuf dur en bois comme ceux de cette délicieuse dinette.

Essayez les oeufs bleus

oeuf bleu

Vous la voulez la recette ? tirée du site  Si Tu Veux par Madeleine Deny. Mais vite! Il faut commencer aujourd’hui!

  • La veille, faire cuire les œufs à l’eau bouillante 10 minutes.
  • Les écaler
  • Les plonger dans un saladier rempli d’eau froide auquel on aajouté une demie fiole de colorant alimentaire bleu (l’eau était bien bleue !).
  • Le lendemain vos œufs seront bien colorés… et beaux… et bons !

Faites des œufs carrés !

Les oeufs carrés

Voici la recette

  • Découpez un petit brick de crème (hauteur du moule à œuf carré = 3,5 cm).
  • Faites cuire un gros œuf dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes.
  • Passez le sous le robinet d’eau froide et écalez-le tant qu’il est chaud (aie ! ça brûle les doigts !).

     (moi j’avais un appareil venu d’Espagne qui mettait l’oeuf au carré tout seul)

  • Glissez-le dans le brick en pressant doucement pour que l’œuf ne se fende pas.
  • Repliez les rabats et mettez à refroidir au frigo, en posant un poids (une boite de conserve par exemple) sur le moule.

Il ne vous reste plus ensuite qu’à démouler votre œuf et à le couper en rondelles… carrées (ou presque) !

Pour la sauce: un yaourt, une cuillère à soupe de Saint Moret, une goutte de citron ou un peu de moutarde, du sel, mais pas trp

Des œufs en chocolat oui mais pas que…

LES ŒUFS DE FABERGE – SPLENDEUR PERDUE DES ROMANOV

Entre 1885 et 1917, les ateliers Fabergé rivalisèrent de zèle et d’ingéniosité pour produire ces œufs dont aucune poule, fût-elle de luxe, n’aurait osé rêver. Coulés dans des métaux précieux délicatement guillochés, parés d’émaux aux couleurs chatoyantes et de bijoux sans égal, ces œufs fabuleux connurent un succès qui dépassa vite les limites de la cour de Russie.

Orfèvre renommé de Saint-Pétersbourg, Fabergé imaginait, entre autres, des œufs décoratifs symboliques et précieux pour les maîtres d’un empire richissime. Les tsars Alexandre III et Nicolas II prirent l’habitude d’en offrir à leurs épouses adorées pour la Pâque russe, Nicolas II complétant la collection de sa mère après la disparition de son père.

9-oeuf-bonbonniere Balmain dans Fêtes

Décembre 2011

Si de nombreux créateurs se sont dit inspirés par ces pendentifs, dont certains modèles d’époque étaient exposés chez Christie’s en décembre dernier lors de la vente aux enchères des joyaux d’Elizabeth Taylor dont  le bijou de cou porte-parfum offert à  Liz par Richard Burton, ces bijoux ont à nouveau inspiré la maison de joaillerie russe qui a enrichi cette saison sa gamme d’œufs précieux.

liz-taylor bijoux

Avec une coquetterie toute « cinégénique », l’impératrice d’Hollywood prolongeait la tradition romantique de l’œuf de Fabergé qu’elle adorait au point d’en faire réaliser une version gâteau par un pâtissier virtuose.

Bientôt, les plus grandes familles du monde occidental se pressèrent d’en commander des versions plus simples,

Les œufs bijoux

De nouvelles matières comme l’or rose viennent parer ces créations, à l’image de cet œuf spirale, où les artisans de Fabergé semblent avoir déroulé le fin ruban d’or rose et de diamants qui habillait le bijou pour en faire un modèle aérien et graphique, qui viendra tourbillonner avec grâce au bout d’une chaîne en or rose.

 

 

10-spirale chocolat

2012-2013

Des entrelacs de clous, de cristaux et de perles qui font palpiter la rétine, des broderies saturées façon travaux de (hautes) aiguilles… pour l’hiver 2013, la femme Balmain s’est muée en objet d’art aussi précieux que diaboliquement vivant. Dans une veine plus couture et spectaculaire que jamais, Olivier Rousteing, le jeune directeur artistique de la maison, impose une opulence radicale, propre – au passage – à justifier les tarifs étourdissants pratiqués par la griffe. L’inspiration derrière ces silhouettes baroques n’est pas moins fascinante. En coulisses, on parle beaucoup de cet œuf de Fabergé ayant appartenu à Elizabeth Taylor, découvert par le créateur au cours de l’exposition chez Christie’s. L’imagination d’Olivier Rousteing fit le reste, dans un grand écart vertigineux entre Hollywood et la cour des tsars de Russie. (par Anne-Sophie Mallard).

vision-faberge Christie'sbalmain clochebalmain-2 Fabergé     

Enchères record pour l’Œuf Rothschild Fabergé

Magnifiés depuis le début du XXème siècle par le monde de la haute joaillerie, les célèbres œufs de Fabergé n’auront jamais été aussi en vogue que pour cette saison automne-hiver 2012-2013.

Un œuf de Fabergé dont l’existence était, jusqu’il y a peu, connue de ses seuls propriétaires a été adjugé à neuf millions de livres (12,6 millions d’euros), chez Christie’s, à Londres, à l’issue d’une vente qui s’est déroulée dans une ambiance électrique.

7photo-1-2 lapin

Cet œuf rose translucide fabriqué en 1902 pour la famille Rothschild est orné d’une horloge et renferme un automate, une double particularité que l’on retrouve seulement dans deux autres pièces issues des ateliers du célèbre joailler.

Le coq incrusté de diamants abrité dans l’œuf s’anime pour marquer le passage des heures, surgissant en battant des ailes, en remuant la tête et en ouvrant son bec pour chanter.

L’Œuf Rothschild Fabergé n’avait jamais été montré en public avant l’annonce de la vente et même les spécialistes ignoraient son existence.

Il est revenu à un acquéreur russe dont l’identité n’a pas été révélée.

 

Précédemment, le 19 avril 2002

Le précédent record pour un objet d’art russe vendu aux enchères (à l’exception des peintures) était détenu par l’ Œuf d’hiver Fabergé, vendu par Christie’s à New York le 19 avril 2002 pour 6,6 millions de livres.

8-2-oeufs-de-suspension Liz Taylor

 

Mais il ne faut pas oublier que l’oeuf est à l’origine du monde ou … le contraire.

De l’oeuf ou de la poule qui est le premier?

Les oeufs dans la nature

Les poules n’ont pas le privilège des oeufs. Tous les oiseaux pondent aussi leurs oeufs et cette année, un spécialiste de chez Christie’s présente à Londres un oeuf extraordinaire. Il s’agit d’ un œuf d’oiseau éléphant fossilisé  originaire de Madagascar.

5christies oeufs

Si le coeur vous en dit, il sera vendu le 24 avril à Londres avec une mise à prix aux enchères entre 23.500-35.300 euros.

Origine des expressions de Pâques

Qui vole un oeuf, vole un boeuf

Commettre un larcin mineur, c’est se mettre sur la voie de la délinquance. Celui qui vole un objet insignifiant volera bientôt des biens de valeur.

A Pâques ou à la Trinité

A la fin du XVIIe siècle, Lord Churchill était le capitaine de l’armée britannique et, à ce poste, il mit plusieurs fois la pâtée aux Français. En 1709, à l’époque de Louis XIV, il les combattit encore à la bataille de Malplaquet. Au cours de cette bataille, pour se moquer du capitaine anglais qu’ils croyaient mort, les Français écrivirent la chanson « Malbrough s’en va-t-en guerre

Dans cette chanson, il est dit (version complète ici )

Malbrough s’en va-t-en guerre, (…)
Il reviendra-z-à Pâques,

Ou à la Trinité(…)
La Trinité se passe,
Malbrough ne revient pas. »

Voilà comment d’une chanson est née une expression : il reviendra à Pâques ou à la Trinité, comme Malbrough, c’est-à-dire un jour peut-être ou bien jamais.

Marcher sur des oeufs: Agir en manquant d’assurance par crainte d’ennuis, précautionneusement.

Cette expression remonte à des temps très anciens, quand l’Homo Sapiens n’était pas encore Sapiens Sapiens.
A l’époque, les oeufs était bien plus gros et solides que de nos jours (et les Autruches n’étaient pas encore devenues Poules).

Quand nos ancêtres partaient à la chasse, ils pouvaient leur arriver de marcher sur ces gros oeufs, et perdre l’équilibre, ou pire encore, attirer la curiosité de la maman Autruche.

On pouvait alors entendre:
« hum olougu du gugu olulu »
Ce qui pourrait se traduire par
« Fais gaffe ducon, tu vas marcher sur les oeufs! »

Se faire brave comme un jour de Pâques : Se pomponner comme si on allait à une grande fête.

Noël au balcon, Pâques au tison :

Un noël trop doux annonce un début de printemps frais. En somme si on a la chance de pouvoir passer noël dehors, on restera à Pâques au coin du feu. (Les dictons français liés à la météo sont issus d’une tradition qui débute au Moyen-Âge).

C’est ce qui nous arrive cette année…

Se faire poissonnier la veille de Pâques :

S’engager dans une affaire quand il n’y a plus rien à y gagner.

Dans la religion catholique, les fêtes de Pâques sont précédées de la période du Carême, période de jeûne théorique de quarante jours, en rappel du jeûne du Christ de même durée, alors qu’il n’était pas privé de désert. Et si, à Pâques, on déguste énormément d’agneaux prénommés Pascal, dans la période qui précède, la viande est complètement interdite. Par contre, le poisson est parfaitement autorisé. Autant dire que ceux qui respectent ce jeûne, consomment du poisson à tout va, ce qui fait inévitablement le bonheur des poissonniers. Autrement dit, la meilleure période pour qu’un poissonnier pas niais s’en mette plein les poches est celle du Carême, les quarante jours qui précèdent Pâques.
Celui qui aurait donc l’idée saugrenue d’ouvrir une poissonnerie la veille de Pâques, à la fin du Carême, lorsque tous les pratiquants en ont assez du poisson, le ferait au plus mauvais moment de l’année, complètement à contretemps.
Ce qui suffit à expliquer notre métaphore attestée dès la fin du XVIIe siècle.

Tarde qui tarde, en avril aura Pâques :

La fête de Pâques n’a jamais lieu après le mois d’avril

 

Pas d’omelettes sans casser des œufs

11-oeufs-brouilles Olivier Rousteing

Cette expression date du XIXe siècle. Elle fut citée pour la première fois par Balzac. Il s’agit d’une image pour dire qu’on n’obtient rien sans faire de sacrifices. Pour obtenir quelque chose, il y a toujours des risques inévitables en contrepartie

 

Jouons un peu avec les Expressions contenant le mot oeuf.

Cliquez sur l’oeuf    img-quiz-oeufs paques

 

LIENS VERS MES ARTICLES DU BLOG

* Tout PAQUES sur le blog

* Article du 6 avril 2007 Pâques 2007

* Article du 29 mars 2010 Calculer son âge avec le chocolat

* Article du 2 avril 2010 Un papy qui compte a dit :

à propos de Gargantua, slam et chocolat

*Article du 2 avril 2010 Des mounas pour Papy!

* Article du 3 avril 2010 Joyeuses Pâques et  Sourire de Pâques

* avec diaporama « Le chocolat de Pâques »

* Article du 5 avril 2010 Les cloches de Corneville

* Article du 23 avril 2011 Allez les oeufs!

* Article du 7 avril 2012 Pâques 2012

- l’histoire de la chasse aux œufs

- Les oeufs de Fabergé

- Blouin ArtInfo -  Toujours à la pointe ces Anglais

- Big Egg Hunt

chasse-aux-oeufs Rothschild

Bonne chasse aux oeufs …

 

 

 

Publié dans 2013, Fêtes | 2 Commentaires »

«Au quatrième top, il sera…» Aujourd’hui l’horloge parlante fête ses 80 ans

Posté par ENO filles le 28 mars 2013

Bonjour! Quelle heure est-il  chez vous ?

Cliquez sur le réveil

«Au quatrième top, il sera...» Aujourd'hui l'horloge parlante fête ses 80 ans dans 2013 011

Attention, on va bientôt changer d’heure !

« Mais changement ou pas, j’ai souvent des doutes à ce sujet et pour vérifier qu’il est bien l’heure que je crois être, j’appelle un Mythe (en tout cas pour moi : on est obsédé ou on ne l’est pas !) : j’ai nommé l’HORLOGE PARLANTE. Elle est joignable tous les jours 24h/24 et plus si affinités au 3699, fidèle au poste et d’humeur toujours égale »

Quand j’étais enfant j’étais intriguée par cette voix et le fait qu’elle disait toujours la vérité. Comment cela était-ce possible. Je l’écoutais régulièrement sans en parler à mes parents et je vérifiais ma première montre. Cela m’arrive encore malgré mes objets techniques en tout genre: ordinateur, i Pad, i Phone etc.

On recense principalement deux pics, lors des changements d’heure.

Mais, pour connaître la date et l’heure exacte qu’il est en France, il vous en coûtera 56 centimes d’euros.

Depuis 80 ans, l’horloge parlante s’est mise au goût du jour.

On peut désormais l’entendre directement sur internet

«Au quatrième top, il sera…» Allez-y, laisser vous aller:

CLIQUEZ  sur le cadre ci-dessous

 

02-img-hp-sur-internet Brillé dans Le temps qui passe

(c’est l’heure à laquelle j’ai commencé cet article)

Ce message résonne depuis 80 ans dans les oreilles de ceux qui composent le 3699.

Aujourd’hui la vielle dame fête ses 80 ans.

L’horloge parlante est accessible par téléphone au 3699 mais également sur Internet.

À l’heure des Smartphones et des tablettes, la vieille horloge, nichée dans le sous-sol de l’Observatoire de Paris, là même où elle fut crée, en 1933, toujours fidèle au poste,  reçoit toujours des millions d’appels chaque année.

L e concept semble un peu désuet, mais l’horloge parlante reste aujourd’hui encore la seule structure à diffuser l’heure officielle.

Et 80 ans après, l’horloge en est à sa quatrième génération, donnant l’heure au vingt millième de seconde, alors que son aïeule née en 1933 avait une précision au dixième de seconde.

Voici son histoire

Au début des années 30

Les plus grandes inventions naissent parfois de trois fois rien, d’une rencontre improbable, d’un incident de parcours ou d’une maladresse.Pour la petite histoire, l’horloge parlante est née d’une drôle d’anecdote. C’est le professeur Ernest Esclangon qui, excédé par les appels incessants lui demandant l’heure exacte, décide de trouver une solution. Ce génial Géo-Trouvetou du temps, passé maître dans la manière de le quantifier, dirige l’Observatoire de Paris depuis quatre ans.

01-esclangeon chronologie dans Nature Jardin Météo Saisons

LE PROFESSEUR ESCLANGEON

a mis les pendules à l’heure

(Le roi Louis XIV, a créé l’Observatoire de Paris, à la demande de son ministre Colbert et des savants, pour être le siège de l’Académie des Sciences qui venait d’être instituée et « contribuer à la perfection de la géographie et de la Navigation »)

mison chronos

A Mison, en Haute-provence, village tout en longueur posé entre Laragne et Sisteron, on garde un souvenir ému et plus modeste de l’enfant du pays

 

Le Professeur Esclangon  préconise la technique du film parlant, une méthode simple pour réaliser la distribution parlée en continue de l’heure.

Il élabore un système constituée d’un cylindre comportant trois bandes de films parlants  couplées à des cellules et confie à la société Brillé le soin de le réaliser.

08-cylindres Ernest Esclangeon

 LES BANDES SONORES

Trois têtes à cellules photoélectriques lisent et amplifient le son. Le découpage successif des trois lectures assure l’enchainement correct des annonces horaires. Les tops secs sont espacés d’une seconde et le zéro de chaque minute correspond au début du quatrième top.

Le tout synchronisé avec l’horloge enfouie dans les souterrains de l’Observatoire, gardienne de l’heure légale.

04-observatoire Esclangeon

L’OBSERVATOIRE

La formule « au 4ème top, il sera exactement… » bien connu a également été créée par le professeur Esclangon.

C’est ainsi que, le 14 février 1933

est inaugurée à l’Observatoire de Paris la première horloge parlante au monde.

01-1ere-hp heure

Dès les premières heures le succès de la machine est sans précédent. 140 000 appels le premier jour (sur 20 lignes), très vite on passe à 60 lignes pour 300 000 appels journaliers. Les demandes d’heure à l’Observatoire par téléphone sont si nombreuses qu’elles deviennent gênantes pour les relations téléphoniques normales d’autant plus que l’Observatoire ne dispose que d’une seule ligne: celle du directeur.

Aujourd’hui l’horloge est bien moins populaire et ne connait que quelques pic d’appels lors des changements d’heures d’été et d’hiver.

A ses début, c’est un employé de l’Observatoire de Paris qui répondait aux appels et donnait l’heure. Mais il fut très vite débordé.

Fatigué de voir la ligne constamment occupée, Ernest Esclangon, décide alors d’automatiser cette ligne.

01avant-automisation horloge parlante

 

La voix d’homme était celle de Marcel Laporte , dit «Radiolo», speaker radio vedette de l’époque.

Enregistrements de l’annonce de l’horloge de 1933 par Marcel Laporte:mp3 -Realaudio -Ogg

marcel-laporte observatoire

MARCEL LAPORTE

En 1954

une première tentative de donner une voix féminine à l’horloge parlante avait échouée, la voix trop aiguë ne s’accordant pas avec les méthodes d’enregistrement de l’époque.

En 1975

Une version plus moderne, verticale, réalisée à un seul exemplaire a été mis en service

Enregistrements de l’annonce de l’horloge de 1975:

mp3 -Realaudio -Ogg

http://syrte.obspm.fr/tfc/temps/hp/hp1975.mp3

 

1991 Le modèle actuel – quatrième génération

10-aujourdhui Observatoire de Paris 

Améliorée au fil des décennies, l’horloge parlante actuelle en est à sa quatrième génération de modèle. L’électronique arrive avec un duo de voix

Cliquez sur l’image pour lire la vidéo

10-video1 temps

 

Le 18 septembre 1991, une nouvelle horloge parlante, totalement électronique, est mise en service. Le message horaire est une reconstitution faite à partir des différentes syllabes et locutions enregistrées  des annonces  stockées dans des mémoires. Ceci permet de donner l’heure jusqu’en 2085.

Conçue et gérée par l’opérateur Orange et accessible par téléphone au 36 99, elle est hébergée à l’Observatoire de Paris, dans la salle d’exploitation du temps du SYRTE. Asservie à un maser à hydrogène (2) – garde-temps – du SYRTE, elle diffuse le Temps Universel Coordonné de l’Observatoire de Paris – UTC(OP) qui est aujourd’hui la référence du temps légal français, fabriquée par les équipes scientifiques du LNE-SYRTE.

La diffusion de l’heure est sécurisée par un ensemble de quatre horloges parlantes (chacune se composant d’une horloge et d’un « générateur d’annonces ») contrôlées par un comparateur. Sa précision actuelle est de vingt millième de seconde.

Elle donne la date en complément de l’heure et ajoute « au 4e top, il sera », sans le mot « exactement » qui a été supprimé par rapport au message diffusé par les générations antérieures. Les différentes syllabes des annonces permettent de donner l’heure jusqu’en 2085.

La voix de l’horloge parlante est assurée par l’actrice Marie-Sylvie Behr.

marie-sylvie-behr

De plus, elle alterne voix masculine et féminine et donne la date en complément de l’heure.

 

Annonce de l’horloge de 1991, voix féminine:mp3 -Realaudio-Ogg
 

Annonce de l’horloge de 1991, voix masculine:mp3 -Realaudio -Ogg

 

1991-la-baie

 

salleh

Salle de contrôle du temps légal français à l’Observatoire de Paris.

Pas de cadran à bouche, mais une salle avec des machines

(Observatoire de Paris / SYRTE)

Pour fêter cet évènement et le centenaire de l’unification de l’heure en France, France-Télécom a mis en vente une télécarte fin 1991.

L’horloge parlante, c’est aujourd’hui plusieurs millions d’appels par an et une exactitude de 1/20ème de seconde sur l’ensemble de la France métropolitaine.

 

Encore aujourd’hui

Au cas où on se trouve dans une situation impliquant une coupure d’électricité et qu’il est impératif de connaître l’heure à ce moment-même, l’on n’a tout simplement qu’à composer le 36 99 et le tour est joué.

Pour être sûr de passer le Nouvel An en temps réel, de souhaiter un Joyeux Anniversaire ou une autre fête dès la première heure, l’horloge parlante est apte à le certifier.

D’un autre côté, ce service peut également aider lorsque l’on veut se repérer vis-à-vis d’un décalage horaire, après un voyage lointain par exemple.

C’est surtout pour les changements de saisons que l’horloge parlante fait ses preuves.

Étant donné que l’heure dans le pays de l’hexagone change aux passages en hiver et en été, le service est le repère le plus sûr.

Enfin, lorsque l’on doit faire preuve d’une ponctualité sans reproche, par exemple pour un rendez-vous, pour prendre l’avion ou le train, l’horloge parlante représente un excellent moyen pour respecter le délai donné.

Il est à noter que le service est joignable tous les jours de la semaine et toutes les heures non stop.

Environ 200000 appels quotidiens venant de toutes les régions françaises sont enregistrés, ce qui prouve davantage la notoriété de l’horloge parlante.

La diffusion du temps, un enjeu des temps modernes

Le besoin de datation ultra précise pour des événements spécifiques ou de synchronisation de réseaux à très grande échelle s’impose comme de véritables enjeux dans certains secteurs d’activités: télécommunications, échanges de données, transactions bancaires, services de secours, transports aériens et ferroviaires.

Des moyens de diffusion plus sophistiqués que l’horloge parlante sont alors utilisés pour diffuser le temps:

Les serveurs NTP (Network Time Protocol) permettent de synchroniser sur l’heure UTC des ordinateurs à distance

Le radiopilotage grâce au signal transmis sur l’onde porteuse de France Inter grandes ondes (162 kHz) utilisé par exemple pour synchroniser des horloges de clocher.

Pour les applications professionnelles nécessitant des comparaisons d’horloges distantes avec un très haut degré de précision – typiquement la nanoseconde, i.e. un milliardième de seconde-, sont utilisés le système satellitaire GPS ou des systèmes géostationnaires de télécommunications (méthode TWSTFT – Two-Way Satellite Time and Frequency Transfer).

Pour la recherche scientifique, le projet REFIMEVE voit le jour, porté par le Laboratoire de Physique des Lasers – LPL de l’Université Paris 13 en collaboration avec le SYRTE et le réseau RENATER

Il vise à diffuser vers une vingtaine de laboratoires disséminés sur tout l’hexagone des signaux de référence ultra stables produits par le SYRTE à l’Observatoire de Paris.

Ce réseau s’étendra ensuite pour relier tous les laboratoires européens de métrologie.

Actualité des idées : la philosophie Tic-Tac

Comme je suis une Nespressionniste de longue date, je vous communique cet article très réjouissant:

« Apparemment, la marque Nespresso s’est convertie à la philosophie Tic-Tac. (Oui, vous savez, le dernier mouvement surréaliste à la mode. Comment, vous n’en avez jamais entendu parler ? Eh bien justement, il n’est pas trop tard. Vous êtes pile au bon endroit.)

J’en veux pour preuve la devanture du magasin sis rue du Bac. Il faut dire qu’il était temps ; cela dit, la conversion du café à la philosophie du réveil semblait facilement acquise. Ce serait encore mieux si une marque de lait chaud ou de somnifères, par exemple, se convertissait !  En attendant voici les preuves. »

tic-tac

Sites exploités

Si cela vous intéresse, vous pourrez trouver tous les détails de son histoire et de son évolution sur les pages suivantes :

LE FIGARO

WEB-LIBRE

CANAL-BLOG

L’horloge parlante officielle française de l’Observatoire de Paris

Histoire de l’Observatoire de Paris

Il a inventé l’horloge parlante : à la bonne heure, M. Esclangon !

Rubrique-à brac -Horloge parlante

Le temps est une spirale infernale qui ne s’arrête jamais.

Il faut le prendre en marche. Et bien s’accrocher.

 

animation11

 

 

 

 

 

 

Publié dans 2013, Le temps qui passe, Nature Jardin Météo Saisons | Pas de Commentaires »

12345
 

livre roles des services em... |
PAKOUSSO FOOT |
LIFE&NEWS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | colineetlili
| teledoms
| m00de